Un panda prêté à la France par la Chine est de nouveau enceinte : zoo

Posté sur: Modifié:

Orléans (France) (AFP)

Le panda géant Juan Huan, prêté à la France par Pékin depuis 2012, est de nouveau enceinte et pourra bientôt honorer le pays avec son deuxième petit, a annoncé mardi le Fuel Zoo du centre de la France.

“Une échographie il y a quelques heures a confirmé la présence d’un fœtus de panda”, a déclaré une porte-parole à l’AFP, ajoutant que la naissance pourrait avoir lieu plus tard ce mois-ci ou début août.

L’élevage des pandas, en captivité ou à l’état sauvage, est très difficile car la femelle panda n’est en chaleur que 48 heures une fois par an.

Juan Juan et son partenaire Juan C – des stars à Pueblo – ont été ravis lorsque les responsables du zoo ont pu « communiquer » huit fois par week-end en mars.

Les vétérinaires ont également pratiqué une insémination artificielle.

Cette technique a été utilisée en 2017 pour la naissance de son premier ourson, Juan Meng, à Juan Huan, le premier panda né en France.

Maintenant qu’il a atteint la taille de sa mère, il doit être envoyé en Chine cette année, où environ 2 000 pandas vivent à l’état sauvage et 500 ont été capturés.

Le nombre de pandas dans le monde a encore augmenté depuis que l’ours noir et blanc a été déclaré animal dangereux dans les années 1980, grâce aux efforts déployés pour le protéger ainsi que ses habitats.

La période de gestation varie de trois à cinq mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *