Un voleur de bijoux s’enfuit après un «vol époustouflant» à Paris | La France

La police française a arrêté deux suspects après qu’un voleur a pris des bijoux d’une valeur de m 2 à m 3 m (1,7 million de livres sterling et 5 2,55 m) dans un magasin privé parisien et est sorti du scooter avant de sonner l’alarme.

Les deux suspects, qui voyageaient dans un train, ont été interpellés à moto en Moselle, dans l’est de la France, mercredi matin. Les autorités ont déclaré qu’une “partie importante” des bijoux volés avait été récupérée.

Après avoir prétendument menacé le personnel d’une bijouterie Summit près des Champs-Elysées, il est sorti en scooter électrique.

Images de vidéosurveillance Le voleur aux cheveux gris, qui est arrivé au magasin à 17h10 mardi, portait une robe gris clair, une chemise blanche et une cravate. Peu de temps après, il a quitté le magasin avec un sac blanc contenant des bijoux et des pierres précieuses et a été filmé en train de partir sur un scooter vert qu’il avait garé à l’extérieur.

Des employés ont déclaré à la police que l’individu s’était d’abord fait passer pour un client en demandant à voir divers bijoux coûteux avant de dégainer le couteau. Personne n’a été blessé dans le braquage.

Jean de Hautzer, maire du 8e arrondissement de Paris, où a eu lieu le braquage, l’a qualifié de « captivant, courageux, inédit et regrettable ». Un policier a dit Parisien Le voleur de journaux est reparti avec un voyage “monument”.

La bijouterie, fondée en 1780 et surtout connue pour son magasin principal de la place Wentham, près de l’hôtel Ritz, avait déjà été pillée en 2009, lorsque 9 1,9 millions de pierres précieuses avaient été volées.

READ  Sahara occidental: un délégué algérien se retire d'une réunion avec le Maroc sur des cartes couvrant le Sahara occidental

L’unité anti-vol BRP de la police française supervise la dernière enquête pour vol à main armée et a interrogé mercredi après-midi deux suspects – un homme dans la cinquantaine et l’autre dans la mi-quarantaine. Aucun autre détail n’a été donné.

Après le vol, des témoins potentiels d’un hôtel voisin ont déclaré au Paris qu’ils n’avaient pas entendu ce qu’ils avaient vu. Beaucoup auraient été distraits par la présence de Jean-Claude van Tomme, ancien homme de cinéma et artiste martial.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *