Une ville géante de l’eau en Arabie Saoudite qui sera construite d’ici la fin de 2024 : COO . Construction Company

RIYADH : Le premier parc aquatique en Arabie saoudite sera construit d’ici deux ans et demi, a déclaré Ashraf Al-Ameriya, directeur de l’exploitation d’Al-Seef Engineering Contracting, à Arab News.

Mercredi, Qiddiya Investment Company a annoncé l’attribution d’un contrat d’une valeur de 2,8 milliards de riyals saoudiens (750 millions de dollars) pour la construction de ce qui sera également le plus grand parc aquatique de la région.

Le parc aquatique de Qiddiya sera l’une des principales attractions récréatives de Qiddiya.

L’accord a été signé entre Abdullah bin Nasser Al-Daoud, directeur général de Qiddiya, Keys Taylor, PDG d’ALEC, et PDG d’Al-Saif Company Ahmed Al-Bassam lors d’une cérémonie tenue au Qiddiya Experience Center, suivie d’une cérémonie d’inauguration des travaux. marquant le début des travaux de construction.

L’installation couvrira 252 000 mètres carrés de terrain et abritera 22 manèges et attractions.

S’adressant également à Arab News en marge de la cérémonie de signature, le PDG de l’ALEC a parlé de l’expérience de son entreprise dans l’offre de ce type de projets.

Il a déclaré: « Nous avons participé à Yas Waterworld Abu Dhabi, qui est également un magnifique parc aquatique avec des piscines à vagues et de nombreux jeux, et nous avons également participé au projet Sea World Abu Dhabi. »

Les opérations sur le terrain ont déjà commencé à l’étape du revêtement, a-t-il dit, ajoutant que cela sera terminé dans deux semaines avant de passer à l’étape suivante.

« Ce sera environ trois fois plus grand que ceux de Yas Waterworld Abu Dhabi », a ajouté Taylor.

Le projet d’eau est le deuxième contrat d’ALEC dans le Royaume, après un projet avec la Diriyah Gate Development Authority.

READ  Les fonctionnalités Focus nous emmènent aux États-Unis et dans la plupart des pays du monde en choisissant Cannes et TIFF «Limbo».

Taylor a ajouté que la société basée à Dubaï embauche des employés saoudiens dans le marketing, la planification et la technologie, et « environ 30% de notre main-d’œuvre sera des Saoudiens qui déménageront dans le futur ».

Les visiteurs pourront également profiter de neuf zones spéciales – Entry Gate, Camel Rock, Dob’s Grotto, Wave Wadi, Dunn, Fiber Canyon, Summit of Arabia, Grassland et Windsurfing – inspirées par les animaux locaux qui habitent la région autour de Qiddiya.

Commentant l’accord, Aldaoud a déclaré: «Qiddiya Water City sera une destination de divertissement familial immersif toute l’année. Le parc offrira à nos invités l’occasion de vivre cela dans un environnement accueillant et agréable pour tous.

Certains manèges sont conçus pour utiliser 75 % moins d’eau que les manèges plus traditionnels que l’on trouve dans d’autres parcs aquatiques. De plus, l’eau de pluie qui tombe sur le site sera collectée, traitée et réutilisée pour irriguer la destination.

Le parc intégrera également des techniques pour réduire la pression de l’eau dans certains manèges, ce qui réduira de moitié l’évaporation de l’eau.

De plus, chaque piscine du complexe sera basée sur le concept de « ruissellement » afin que les individus en fin de toboggan glissent en toute sécurité dans une piscine peu profonde et moins gourmande en eau contrairement aux piscines profondes traditionnelles utilisées dans d’autres parcs aquatiques.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.