Veon vend sa participation dans la société algérienne de téléphonie mobile pour 682 millions de dollars, Telecom News, AT Telecom

Par Subanta Mukherjee

STOCKHOLM : L’opérateur de téléphonie mobile Veon a annoncé vendredi avoir vendu sa participation de 45,57 % dans Omnium Telecom Algerie SpA au Fonds national d’investissement algérien pour 682 millions de dollars, affirmant que la réglementation du pays ne correspondait pas à son plan stratégique.

Veon, qui possède des opérateurs de télécommunications en Ukraine et en Russie, a déclaré que la vente avait porté les liquidités du groupe à 3,1 milliards de dollars.

Omnium détient le deuxième opérateur mobile en Algérie, Djezzy.

Veon opère généralement dans les pays en développement où il y a une grande population jeune, ce qui permet la croissance des utilisateurs d’Internet et de smartphones.

Le PDG Kan Terzioglu a déclaré dans une interview que l’un des critères du travail de Veon dans les pays en développement est la possibilité de s’étendre au-delà des télécommunications aux services financiers, au divertissement et aux soins de santé.

« L’environnement réglementaire en Algérie a été très restrictif dans ce sens… Le partage et la monétisation des infrastructures sont également limités », a-t-il déclaré.

Veon, qui a annoncé son intention de retirer sa participation en juillet dernier, exploite des réseaux mobiles dans plusieurs autres pays, dont le Bangladesh et le Pakistan.

« Nous avons construit un beau projet. Mais quand il ne répond pas aux aspirations stratégiques, nous avons pensé que ce serait la meilleure chose pour nous de vendre nos actions au gouvernement », a déclaré Terzioglu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.