Voilà pour l'été des grèves

Le Bureau of Labor Statistics a rapporté que le taux de syndicalisation – le pourcentage de membres syndiqués parmi les salariés – a légèrement diminué, passant de 10,1 pour cent en 2022 à 10 pourcent En 2023.

Le nombre total de syndiqués est resté relativement constant à 14,4 millions.

Sur les 2,7 millions d’emplois créés en 2023, seuls les syndiqués se sont formés 139 000.

Ces nouvelles données font suite à une année de renaissance pour le mouvement syndical, avec notamment une grève des travailleurs qui a duré plusieurs mois. Guilde des écrivains d'Amériquequi ont été rejoints par la Screen Actors Guild – Fédération américaine des artistes de télévision et de radio.

le Travailleurs unis de l'automobile (UAW)Les membres du groupe de travail et une coalition de travailleurs de la santé ont également reçu une attention médiatique importante pour leurs efforts de syndicalisation.

Secrétaire américain au Travail par intérim Julie Sue Il a salué les nouvelles données, notant l’ajout de 400 000 travailleurs syndiqués au cours des deux dernières années de l’administration Biden.

« Les progrès réalisés sous l'administration Biden-Harris soulignent l'engagement du président Biden à être plus Pro-travailleurs, pro-syndicats « Un président dans l'histoire », a déclaré Su dans le communiqué.

« Ce sont des travailleurs qui réalisent qu'ils ont du pouvoir et qui s'organisent pour utiliser ce pouvoir », a-t-elle ajouté. Les travailleurs des secteurs de la santé, de la construction automobile, des transports, du divertissement et autres ont réalisé des progrès significatifs à la table de négociation au cours de la dernière année, a-t-elle ajouté.

READ  La grève de la faim des migrants met la pression sur le gouvernement belge

Sarah Fortensky du Hill's en a plus ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *