Wallaby Bell met en garde contre une deuxième France “inattendue”

L’ancien défenseur de Wallaby, Courtley Bell, a mis en garde l’Australie contre la France “imprévisible et très excitante” avant une série de tests dans laquelle les visiteurs manquent de joueurs de premier choix.

Bale, 32 ans, qui vient de terminer sa première saison dans le Top 14 Team Racing 92, a été retiré de l’équipe Wallaby pour la série qui débute à Brisbane mercredi.

Les Bleus ont envoyé une équipe de Série 2 en Australie sans beaucoup d’habitués, dont des joueurs des 14 premiers finalistes Toulouse et La Rochelle qui n’ont pas eu le temps de terminer la quarantaine pour entrer en Australie en raison du coronavirus.

“C’est un groupe passionnant”, a déclaré Bale à l’AFP. “Ils jouent toujours un style imprévisible, donc si vous êtes paresseux, flou ou démotivé, ils vont bondir et créer des occasions qui vous laissent 15 à 20 points de retard.”

« Vous ne pouvez pas fermer les yeux contre eux.

Il a ajouté : “Ils jouent un type de rugby passionnant, que tout le monde aime regarder. Ils font évidemment quelque chose là-bas.”

Bale a joué pour la dernière fois pour son pays lors de la défaite en quart de finale de la Coupe du monde de rugby 2019 contre l’Angleterre.

L’entraîneur australien Dave Rainey a déclaré le mois dernier qu’il était contre la sélection de joueurs étrangers. Cependant, Bell a déclaré qu’il espérait toujours faire un retour pour son pays.

“Je n’ai pas dit que j’en avais fini avec les Wallabies ou l’International Rugby”, a déclaré l’ancien meneur de jeu des Waratahs.

“Il n’y a eu aucun contact avec les entraîneurs à la maison”, a-t-il ajouté.

READ  Une nuance est nécessaire pour résoudre les problèmes irlandais

– ‘but’ de la Coupe du monde –

La Coupe du monde 2023 aura lieu en France, et Bale a déclaré que jouer aux côtés de stars telles que le footballeur écossais Finn Russell, le centre français Fermi Vakatawa et Gael Fico dans son club pourrait l’aider à faire sa quatrième apparition dans le tournoi.

“C’est définitivement un objectif pour moi. Jouer à nouveau la Coupe du monde. Si je peux le faire en France, ce serait génial.”

“C’est quelque chose que je veux continuer à viser. Je sais que j’ai beaucoup de grands joueurs internationaux autour de moi.

“J’apprends encore et je pousse fort pour les points. Cette faim est toujours là pour représenter mon pays”, a-t-il déclaré.

Bale fait partie d’une poignée de joueurs autochtones qui ont enfilé le maillot vert et or et publie régulièrement des messages sur les réseaux sociaux à ce sujet.

“Les Autochtones, nous venons de la persécution, nous avons un traumatisme générationnel. Il est difficile de sortir de cette situation difficile. J’ai de la chance, je suis l’une des rares personnes à l’avoir fait”, a déclaré Bell.

“Je continuerai toujours à la représenter dans l’espoir d’inspirer la prochaine Courtley Bale à jouer pour les Wallabies”, a-t-il ajouté.

Mercredi, les Bleus devraient donner leurs premières performances d’essai à sept au Suncorp Stadium de Brisbane.

La France n’a pas dans la formation de départ comme le capitaine Charles Olivon et Toulouse joue le demi Antoine Dupont, mais ils ont cinq anciens champions U-20 – Demba Bamba, Jean-Baptiste Gross, Kylian Gerassi, Louis Carbonell et Arthur Vincent.

READ  Zamalek bénéficiera de la victoire du MCA même si l'équipe est exclue: Carteron - Football égyptien - Sport

“Il y a beaucoup de succès dans la Coupe du monde U-20, a déclaré Bale. Ces joueurs se glissent maintenant dans la première équipe et se font un nom, donc c’est une équipe dangereuse.”

“Ce sera une séquence serrée. Je voudrais soutenir mon pays 2-1”, a-t-il ajouté.

mca-iwd / pb / bsp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *