Yanga jinx contre les équipes nord-africaines

Dar AISalaam. La jeunesse africaine (YANGA) a rompu mercredi son mauvais sort contre les équipes nord-africaines après avoir battu le Club africain tunisien 1-0 à l’extérieur lors du match retour de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF) au Stade Hammadi El Akrabi à Tunis.

Le but de Yanga a été marqué par Stefan Aziz Kei à la 79e minute après un KO de Fiston Miele à l’entrée de la surface pour faire taire leurs adversaires.

La construction de buts de Farid Moussa et Salloum Abu Bakari a commencé dans une confrontation passionnante. Les deux équipes ont marqué un match nul stérile lors du match aller qui s’est déroulé il y a une semaine au stade Benjamin Mkapa de Dar es Salaam.

Les géants de Jangwani Street se sont qualifiés pour la phase de groupes pour la troisième fois de leur histoire après l’avoir fait pour la première fois en 2016 et ont atteint le top huit et en 2018 ont réussi à se qualifier pour le top 16.

Mais le bilan montre que Yanga a subi des défaites et l’élimination des équipes des pays nord-africains (arabes) dans les compétitions KAF pendant de nombreuses années.

En 13 matches à élimination directe et en phase de groupes, le record montre que Yanga n’a pas brillé en 12 matches à partir de 1982 lorsque Al Ahly a perdu 6-1 au total en Ligue des champions de la CAF.

Cependant, Yanga a réussi à éliminer l’équipe mozambicaine Tectel Do Poong 4-1 au total pour affronter Al-Ahly, qui a fait match nul 1-1 à domicile et a ensuite perdu 3-0 au Caire. Les géants de Gangwani Street ont également été éliminés par Al Ahly en 1988 avec un score total de 4-0 après avoir marqué un match nul à domicile avant de perdre 4-0 au Caire. Yanga a également été éliminé par Ismail en 1992 avec un total de buts 3-1, par le Soudanais Al-Merreikh (2-0), et a perdu 6-0 contre le Raja Casablanca en 1998, a battu l’Espérance tunisienne 3-0 (2007) et a perdu 1. – 0 au vert libyen. Les autres équipes nord-africaines qui ont réussi à éliminer Yanga des compétitions de la CAF sont l’Egyptien Zamalek et l’Etoile du Sahel tunisien. L’entraîneur du Yanga, Nasreddin Nabi, a félicité ses joueurs pour leur victoire mercredi dernier, affirmant qu’ils attendaient maintenant le tirage au sort de la phase de groupes pour connaître leurs adversaires. Yanga a été placé dans le deuxième port avec DC Motema Pembe de la République démocratique du Congo. Les autres équipes qualifiées pour la phase de groupes sont le TP Mazembe (RD Congo), les Pyramides (Egypte), l’ASEC Mimosas (Côte d’Ivoire), l’USM Alger (Algérie), les Diabel Noirs (Congo Brazzaville), Saint-Eloy Lobobo (RD Congo). L’avenir de l’Egypte.

READ  Les écoliers le perdent complètement avec l'apparition de l'Algérien Riyad Mahrez en Coupe d'Afrique des nations

Les autres sont Al-Akhdar (Libye), Real Bamako (Mali), Asfar Rabat (Maroc), Rivers United (Nigéria), Maromo Galantes (Afrique du Sud), Asco Kara (Togo), les États-Unis de Monastir de Tunisie.

Pendant ce temps, la Coupe de la CAF de cette année verra de nouveaux champions après que la championne en titre Nahda Berkane n’a pas réussi à se qualifier pour la phase de groupes, après la conclusion du deuxième tour préliminaire supplémentaire mercredi. Berkane, qui a remporté le titre la saison dernière après avoir battu les Pirates d’Orlando aux tirs au but, a fait match nul 0-0 avec l’équipe tunisienne de Monastir au match retour.

Les Tunisiens menaient 1-0 au total après avoir remporté le match aller 1-0 à domicile. Deux autres équipes tunisiennes, Sfaxien et Africain, ne se sont pas qualifiées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.