11 migrants meurent dans un naufrage au large de l’Algérie

Algérie

11 migrants meurent dans un naufrage au large de l’Algérie

Onze personnes se sont noyées et cinq autres ont été secourues après le naufrage de leur bateau au large des côtes algériennes alors qu’elles tentaient de rejoindre l’Europe, ont rapporté lundi une chaîne de télévision privée et une organisation humanitaire espagnole.

Selon la page Facebook de la chaîne Al-Hayat, « 11 immigrés clandestins partis de Fouka (près de Tipasa, ouest algérien) ont été tués, et cinq jeunes hommes ont été secourus, dont deux enfants ».

Et l’ONG espagnole Cipimd, spécialisée dans l’identification des migrants disparus, a tweeté qu' »un bateau transportant 16 personnes, dont des femmes et des enfants, a coulé dimanche soir » au large de Tipasa.

« Ils se dirigeaient vers l’archipel des Baléares », a-t-elle ajouté.

Un certain nombre d’utilisateurs algériens des médias sociaux ont publié des photos des victimes, affirmant qu’elles étaient toutes originaires de la ville de Fouka, à 70 km à l’ouest d’Alger.

Selon eux, ceux qui ont survécu ont passé 14 heures dans l’eau avant d’être secourus par un navire égyptien qui les a remis aux autorités algériennes.

Le ministère algérien de la Défense a rapporté que les garde-côtes algériens « ont déjoué plusieurs tentatives d’immigration clandestine et secouru 172 personnes sur des embarcations de fortune », entre le 4 et le 11 mai.

Selon l’ONG espagnole Caminando Fronteras, 4 404 migrants sont morts ou ont disparu dans des tentatives désespérées pour rejoindre l’Espagne en 2021, le bilan le plus élevé depuis 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.