Le président Museveni discute de la coopération avec l’ambassadeur algérien |

Le président Yoweri Gakuda Museveni a rencontré ce matin l’envoyé spécial algérien, le ministre algérien des Affaires étrangères, SE Ramtane Lamamra.

Ministre des affaires étrangères de l’Ouganda Hon. John Mulimba a été détenu à la maison de campagne du président à Ruwakidura.

SE Lamamra a apporté un message spécial du président algérien SE Abdelmadjid Tebboune et un salut fraternel au président Museveni.

Le président Museveni et ses invités ont discuté de la coopération bilatérale entre les deux pays frères, l’Ouganda et l’Algérie, dans des domaines tels que le commerce, l’agriculture et la défense.

SE Museveni a exhorté les Algériens à venir en Ouganda pour investir davantage dans la valeur agricole en particulier.

Le président a déclaré que l’Ouganda était un important producteur de produits agricoles tels que le maïs et le lait. L’Algérie devrait donc cesser d’importer du lait d’Europe et acheter de l’Ouganda.

« Nous avons beaucoup de lait ici. S’il vous plaît, venez acheter notre lait car on dit que vous importez d’Europe. Nous n’avons pas de problème alimentaire en Ouganda. Le seul problème que nous avons maintenant, ce sont les prix du carburant », a déclaré le président.

Le président Museveni a déclaré que le problème était la dépendance vis-à-vis des pays étrangers pour les conflits dans certains pays africains. Par conséquent, la solution est de travailler ensemble en tant qu’Afrique, a-t-il déclaré.

« Il y a une crise en Afrique et une partie du problème est que les Africains pensent qu’ils dépendent de l’Europe. La solution est de travailler ensemble », a-t-il déclaré.

Le président a donné un exemple de conflits frontaliers et a déclaré que si un pays voulait modifier les frontières coloniales, il devait le faire de manière diplomatique.

READ  Football : Tous les blancs continuent sur le dernier rythme avec la victoire contre l'Algérie A.

« Lorsque nous avons décidé de mettre en place des camps régionaux comme le COMESA ici, le plan était de faire travailler l’Afrique ensemble. Les nations progressistes d’Afrique ne devraient pas écouter les divisions », a-t-il déclaré.

SE Museveni a félicité l’Algérie d’être du bon côté de la lutte de libération et a déclaré qu’ils continueraient à être de bons amis.

SE Lamamra a déclaré que le président algérien SE Abdelmadjid Tebboune avait apporté un message spécial de leur part et des salutations fraternelles au président Museveni.

Il a également adressé l’invitation de SE Tebboune au président Museveni à assister aux célébrations du 60e jour de l’indépendance de l’Algérie le 5 juillet 2022.

« Mon président vous invite à nos célébrations du 60e jour de l’indépendance. Dix dirigeants africains ont été invités et vous en faites partie », a-t-il déclaré.

Il a ajouté que l’Algérie retrouvait sa force et son indépendance économique.

Il a déclaré que l’Algérie et l’Ouganda devraient faire plus, notamment en matière de coopération commerciale.

« Nous devons faire plus dans la coopération bilatérale et accroître le commerce. »

L’ambassadeur a déclaré qu’un conseil commercial avait été mis en place pour discuter de ce que l’Ouganda pourrait vendre à l’Algérie et de ce que l’Algérie pourrait vendre à l’Ouganda.

Il a déclaré que l’Algérie continuerait à accorder des subventions aux civils et au personnel militaire en Ouganda pour échanger leurs expériences.

La réunion s’est déroulée en présence de l’ambassadeur d’Algérie en Ouganda SE Oualid Cherif et de l’ambassadeur d’Ouganda en Algérie SE Alintuma Nsambu.



Vues des publications :
55

READ  La bague France change pour le deuxième test contre les Wallabies

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.