29 septembre 2022 Actualités Russie et Ukraine

Le secrétaire d’État américain Anthony Blinken, s’adresse à la presse au département d’État à Washington, D.C., mardi. (Photo de Saul Loeb/Paul/AFP/Getty Images)

Dans un communiqué jeudi, le secrétaire d’État américain Anthony Blinken a décrit les soi-disant référendums russes dans les parties occupées de l’Ukraine comme « une vaine tentative de dissimuler ce qui équivaut à une autre tentative de saisie de territoire ».

Il a réitéré que « les États-Unis ne reconnaissent pas et ne reconnaîtront jamais la légitimité ou le résultat de ces faux référendums ou de la prétendue annexion du territoire ukrainien par la Russie ».

« Ce spectacle des mandataires de la Russie est illégal et viole le droit international », a déclaré Blinkin dans le communiqué. « C’est un affront aux principes de paix et de sécurité internationales. »

« Les Etats-Unis et nos alliés et partenaires continueront d’aider l’Ukraine dans sa lutte pour défendre son territoire contre l’agression russe », a ajouté Blinken.

« Nous soutenons de tout cœur l’unité, la souveraineté, l’indépendance et l’intégrité territoriale de l’Ukraine à l’intérieur de ses frontières internationalement reconnues », a-t-il déclaré.

Blinken a déclaré mardi que l’Ukraine serait en mesure d’utiliser les armes fournies par les États-Unis pour regagner son territoire, y compris les zones que la Russie devrait annexer vendredi.

Il a déclaré en réponse à une question de Kylie Atwood de CNN lors d’une conférence de presse mardi.

« Puisqu’il n’y a absolument aucun changement dans les territoires annexés par les Russes en ce qui concerne nous ou les Ukrainiens, les Ukrainiens continueront à faire ce qu’il faut pour récupérer les terres qui leur ont été prises. Nous continuerons à les soutenir dans cet effort », a déclaré Blinken lors de la conférence de presse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.