3 influenceurs des médias sociaux emprisonnés en Algérie pour fraude – Surveillance du Moyen-Orient

Un tribunal algérien a condamné trois influenceurs des médias sociaux à un an de prison et à une amende de 100 000 dinars (685 €) chacun pour avoir escroqué 75 étudiants, ont rapporté les médias locaux.

Le tribunal de Thar El Peida a déclaré l’acteur et influenceur Farooq Boutzmeline, Rifka, l’actrice et influenceuse Numidia Lesol et Mohamed Abergan, également connu sous le nom de Stanley, coupables d’avoir utilisé leurs comptes de médias sociaux pour escroquer des étudiants. Les jeunes pour promouvoir des packages d’entreprise pour les étudiants qui souhaitent étudier à l’étranger. Il a été constaté que Futuregate avait payé plus de 75 personnes pour poursuivre des études dans des universités en Ukraine, en Turquie et en Russie.

Cependant, à leur arrivée dans ces lieux, les étudiants ont constaté qu’ils n’avaient été payés que pour une seule période de scolarité et qu’aucun logement n’avait été prévu pour eux.

Le tribunal a condamné Razaki Oussama, principal prévenu et propriétaire de l’entreprise, à sept ans de prison et à une amende d’un million de dinars (6 850 €). Sa mère et son alliée, une ancienne parlementaire, ont été condamnées chacune à un an de prison.

Lire : Le président algérien a limogé son ministre 3 mois après sa nomination aux finances

READ  Les Américaines ont battu la France, première du classement, lors de ses débuts olympiques en basket-ball 3x3 pour porter une fiche de 2-0 ce jour-là

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.