37 incendies détruisent des forêts en février – Middle East Watch

Ali Mahmoudi, le directeur général du Service algérien des forêts, a annoncé en février que son pays avait été témoin de 37 incendies de forêt, et a exprimé ses soupçons que les incendies se soient produits en plein hiver, qu’il a qualifié de “feux et harcèlement criminel”.

Lors d’un entretien avec la radio d’État jeudi, Mahmoodi Il a déclaré: «Les températures élevées des 5, 6 et 11 février ont coïncidé avec les vents chauds de Cherokee. Nous avons vu des incendies de forêt déclenchés par des personnes mal intentionnées qui utilisent des températures élevées pour brûler des espaces verts. Il est malheureux qu’un incendie se soit déclaré en plein milieu. – l’hiver en février. “

Face aux incendies de forêt fréquents, notamment en été et en automne, les autorités algériennes tentent de renforcer les moyens des équipes d’incendie et de défense civile avec des drones aériens de surveillance forestière et des avions anti-incendie. En outre, 15 camions et 80 nouveaux véhicules fabriqués à l’usine militaire du gouvernorat de Théodore seront donnés au Service des forêts.

L’incendie s’est déclaré chez les gouverneurs de Gizel et Bejaya dans le nord-est du pays, ainsi que dans l’abbaye CD Bel au nord-ouest.

Lire: Algérie: la restructuration du gouvernement révèle un conflit entre Debawan et l’armée

READ  L'intervention militaire de l'Algérie au Sahara?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *