Actualités sportives | Le coureur néerlandais Groenwegen remporte la sixième étape du Tour de France après un match nul

DIJON, France, 4 juillet (Reuters) – Le champion néerlandais du Tour de France, Dylan Groenwegen, a remporté la sixième étape après un sprint de groupe décidé par la photo-finish jeudi.

Tadej Pogacar a conservé le maillot jaune.

Lire aussi | Comment regarder Marcos Giron contre Alexander Zverev au deuxième tour du simple messieurs Wimbledon 2024 en direct et gratuitement en ligne en Inde ? Recevez gratuitement des mises à jour des résultats de tennis en direct à la télévision.

Groenwegen a remporté sa sixième victoire en carrière dans la plus grande course cycliste devant Jasper Philipsen et Biniyam Jermay.

Il n’y a pas eu de changement significatif au classement général, Pogacar conservant 45 secondes d’avance sur Remco Evenepoel. Le champion de l’année dernière, Jonas Vingegaard, était troisième, à 50 secondes du leader.

Lire aussi | Double victoire pour Yuriko Lily Miyazaki ! La wild card britannique perd 6-0, 6-0 à Wimbledon contre Daria Kasatkina.

Après que Mathieu van der Poel ait ouvert la course à Dijon avec une brillante avance sur son coéquipier Philipsen, Groenwegen a parfaitement chronométré son effort et a utilisé sa grande force pour prendre une avance de quelques centimètres seulement.

La compétition entre les principaux prétendants au maillot jaune devrait reprendre vendredi lors de la première course contre la montre. La course contre la montre de 25 kilomètres (16 milles) comprend une montée avec une pente moyenne de 6,1%, qui mettra les concurrents à rude épreuve dans la section finale.

L’étape relativement courte de 163,5 kilomètres (102 milles) a débuté jeudi à Mâcon, emmenant le groupe à travers les vignobles de Bourgogne. En début d’étape, les coureurs sont passés devant un dessin géant de l’attaquant français Antoine Griezmann, né à Mâcon.

READ  Voici votre guide pratique du sport à la télévision cette semaine

Jonas Abrahamsen a déclenché le premier mouvement de la journée pour gagner des points de classement pour le maillot à pois du meilleur grimpeur, au sommet de la courte montée, puis s’est élancé en échappée avec Axel Zingle. Le duo a été arrêté peu de temps après.

Sur de longues sections de routes sujettes au vent, le groupe a roulé à un rythme soutenu, les coureurs faisant attention à ne pas se séparer. À environ 85 kilomètres (53 miles) de la ligne d’arrivée, les coéquipiers de Weinggaard, Wout van Aert et Christophe Laporte, se sont déplacés vers l’avant pour accélérer le rythme et durcir la course.

Le groupe s’est divisé en deux groupes, mais tous les principaux prétendants ont réussi à rester dans le premier groupe, même si Pogacar s’est retrouvé isolé. Cela a été un choc pour le capitaine de l’équipe des Émirats arabes unis, car le deuxième groupe avec ses coéquipiers a finalement réussi à réduire l’écart.

Les équipes de coureurs ont pris les commandes de la course à quatre kilomètres de l’arrivée, les hommes les plus rapides du groupe se préparant pour leurs efforts acharnés finaux. Groenwegen n’était pas immédiatement sûr d’avoir gagné et a attendu d’en être sûr à 100 % avant de laisser libre cours à sa joie. (AP)AM

(Il s’agit d’une histoire non éditée et générée automatiquement à partir d’un fil d’actualité syndiqué, l’équipe LatestLY peut ne pas avoir modifié ou édité le texte du contenu)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *