Afcon 2023 : la Mauritanie s'apprête à entrer plus dans l'histoire avec un patron « à la manière de José Mourinho »

  • Par Mark Lomas
  • Écrivain sportif

source d'images, Belles photos

légende,

La Mauritanie se retrouve en huitièmes de finale de la Coupe d'Afrique des Nations après avoir enregistré sa première victoire en finale.

La belle imprévisibilité de la Coupe d'Afrique des Nations s'est pleinement manifestée lors du tournoi de cette année, avec des bouleversements majeurs et plusieurs éliminations précoces très médiatisées.

La victoire était aussi importante pour la Mauritanie que pour l’Algérie.

La première victoire afghane des Lions de Chingueti, remportée à la neuvième tentative, a permis à la nation d'Afrique du Nord-Ouest de faire ses débuts en huitièmes de finale.

La Mauritanie a regardé de travers après des défaites serrées contre le Burkina Faso et l'Angola, mais un match à élimination directe contre le Cap-Vert l'attend au stade Félix Houphoud-Boigny d'Abidjan lundi (17h00 GMT).

« C'est incroyable pour nous d'atteindre le tour suivant pour la première fois et c'est un sentiment formidable pour l'équipe de savoir que nous avons rendu le peuple mauritanien heureux », a déclaré le défenseur central Lamin Ba à BBC Sport Africa.

« Nous avons eu beaucoup de bonnes vidéos et de bons messages sur les réseaux sociaux. Désolé, je ne peux pas répondre à tout le monde. De plus, il y a beaucoup de Mauritaniens qui vivent en Côte d'Ivoire et ça fait plaisir de les voir ici.

« Nous avons apprécié ce moment, mais dans cette compétition, on ne peut pas passer du temps à penser au résultat. Nous sommes déjà concentrés sur le prochain match et passons au tour suivant. »

Baz Abdou est « comme José Mourinho »

Ba a fait ses débuts pour la Mauritanie en 2022 et son premier aperçu de la finale afghane était inoubliable.

L'ancien espoir du Paris Saint-Germain a joué un rôle clé en contrecarrant l'attaque algérienne alors que son équipe a obtenu le plus gros résultat de l'histoire du pays.

« Nous sommes fiers parce que c'est l'Algérie et personne ne pensait que nous pourrions le faire avant le match parce que nous avons perdu les deux premiers matchs », a déclaré Pa.

« Mais nous avons bien joué lors de ces matches et même si nous n'avons pas gagné, honnêtement, je savais que nous pouvions le faire contre l'Algérie. »

source d'images, Belles photos

légende,

L'entraîneur mauritanien Ameer Abdou a été expulsé du terrain après les célébrations après la victoire contre l'Algérie.

Le Français a encore récidivé avec l'équipe classée 105ème mondiale et Pa dit que l'équipe apprécie d'être dirigée par Abdu.

« Notre entraîneur est vraiment un homme du peuple », explique Pa, qui joue au football dans son club en Croatie.

« C'est un leader comme José Mourinho qui fait croire à ses joueurs. Nous voulons tout donner pour lui et il est clair sur la façon dont il veut jouer. C'est à nous d'aller jusqu'au bout. »

« Il a montré ce qu'il pouvait faire avec les Comores. Bien sûr, c'est un excellent entraîneur. »

Pour Pa, l'expérience d'atteindre les huitièmes de finale a été particulièrement émouvante puisqu'il partageait le terrain avec son frère aîné El Hadji.

« Quand je fais de bonnes choses sur le terrain, je n'ai jamais de nouvelles de lui, mais à la moindre erreur, il me le fait savoir », rigole Pa.

« C'est mon frère aîné, donc bien sûr, il aime me donner des conseils. Pour être honnête, cela m'aide à me concentrer.

« Le moment le plus fier a été lorsque nous avons joué ensemble pour la première fois pour la Mauritanie et que notre père était dans le stade. Quand je joue pour la Mauritanie, tous mes coéquipiers se sentent comme des frères – mais avoir mon vrai frère à mes côtés est quelque chose de très spécial. Je ne peux pas l'expliquer. « .

Les Blue Sharks seront « durs » lors des huitièmes de finale

source d'images, Belles photos

légende,

L'ancien attaquant de Manchester United Pepe (à droite) était l'un des sept buteurs différents du Cap-Vert lors de la phase finale d'Afghanistan 2023.

Le Cap-Vert est un bon exemple des petites nations africaines, atteignant les quarts de finale de son premier tournoi en 2013 et les huitièmes de finale de l'édition 2021.

Les Blue Sharks ont fourni l'une des histoires d'une phase de groupes extrêmement divertissante en Côte d'Ivoire, remportant le Groupe B contre les anciens vainqueurs du Ghana et l'Égypte, sept fois championne.

« Ce n'est pas une grande équipe ou un grand pays comme le Sénégal, l'Algérie ou la Côte d'Ivoire, mais ils ont fait du bon travail », dit Ba à propos de leurs 16 derniers adversaires.

« Ils jouent un football fantastique et marquent de superbes buts. Nous savons que ce sera un match difficile, mais nous pouvons faire le travail et atteindre les quarts de finale. »

« Quand on est dans un grand club comme le PSG, il y a une mentalité différente », a déclaré le joueur de 26 ans.

« Vous commencez chaque saison en espérant gagner chaque match, chaque trophée. Vous voulez tout. Je n'ai pas remporté beaucoup de trophées dans ma carrière, mais j'ai toujours cette mentalité du PSG – c'est cool quand je gagne des matchs. .

« Même contre l'Algérie, c'était une sensation formidable, mais je pense immédiatement au prochain match. Pour moi, l'Afghanistan est l'occasion de montrer mon talent et ma mentalité.

« Si je vous dis mes objectifs, vous penserez que je suis fou, mais je veux le maximum : jouer la Ligue des Champions, montrer mes qualités. Je sais toujours que je peux jouer à ce niveau et faire quelque chose de bien pour moi et ma famille. »

Une détermination et un rêve

source d'images, Belles photos

légende,

Lamin Pa (à gauche) joue pour Varastin en Croatie après des séjours en France, en Italie, à Chypre et au Luxembourg

Pour l'instant, Paul se concentre sur le Cap-Vert.

Outre les insulaires, des pays comme la Guinée équatoriale et la Namibie ont également fait des vagues dans le tournoi, tandis que les poids lourds continentaux traditionnels comme le Ghana, l'Algérie et la Tunisie n'ont pas réussi à progresser.

Ba estime que de nombreuses équipes historiquement puissantes, aux mains d’équipes comme la Mauritanie, continuent de sous-estimer leurs adversaires.

« La qualité du football en Afrique s'est vraiment beaucoup améliorée », déclare Ba.

« Je peux parler franchement de la Mauritanie, notre fédération a fait du bon travail.

« Nous respectons tous les joueurs qui nous ont précédés et ce qu'ils ont fait pour la Mauritanie, mais maintenant la configuration est plus professionnelle et c'est pourquoi nous nous sommes qualifiés pour trois tournois. [Afcon] Matchs consécutifs.

« Tous les petits pays ont progressé et la confiance revient. 'Pourquoi pas nous ?' C'est ce que nous commençons à penser et c'est pour cela que nous avons abordé le match contre l'Algérie avec détermination.

« Les grands pays africains n'ont pas encore accepté ce changement, mais c'est ainsi que devrait être le football africain désormais : n'importe quelle équipe peut gagner. »

READ  La France doit investir davantage pour contrôler les incendies de forêt - Ministre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *