Le président du parlement algérien réitère son soutien à la cause palestinienne

Lors d’une rencontre avec le Hamas, le chef de l’Assemblée populaire nationale algérienne insiste sur la nécessité de donner la priorité à la question palestinienne par rapport aux autres questions internationales.

  • Bokhali a souligné la nécessité de donner la priorité à la question palestinienne comme à une autre question internationale
    Bokhali a souligné la nécessité de donner la priorité à la question palestinienne comme à une autre question internationale.

Le président de l’Assemblée populaire nationale algérienne, Ibrahim Boghali, a réaffirmé dimanche la centralité de la cause palestinienne, expliquant que la défendre est un devoir qui incombe à tous les parlementaires dans les différentes instances régionales et internationales.

Lors de sa rencontre avec le groupe du Hamas dirigé par Zahar Jabarin, Boughali a condamné la politique de deux poids deux mesures et a souligné la nécessité de donner la priorité à la question palestinienne par rapport à certaines autres questions internationales.

Pour sa part, Jabarin a salué les résultats de la Conférence de réunification pour l’unité nationale palestinienne, à la suite de laquelle le Mouvement s’intéresse au succès de la Déclaration algérienne et a pris toutes les mesures pour la mettre en œuvre.

Cette rencontre a été l’occasion pour la délégation palestinienne de solliciter l’assistance de l’Algérie pour soulever la question des droits des prisonniers palestiniens auprès des organisations internationales et régionales de défense des droits de l’homme et humanitaires.

Le 12 octobre, Al Mayadeen Un correspondant en Algérie a rapporté que des représentants des factions palestiniennes en Algérie se trouvaient en Algérie. Un accord de réconciliation a été trouvé, La Déclaration algérienne souligne l’importance de l’unité nationale palestinienne et la considère comme une base de détermination et de résistance pour atteindre les objectifs du peuple palestinien.

14 factions palestiniennes ont été invitées à un dialogue national en Algérie les 11 et 12 octobre. Après que le président algérien Abdelmadjid Tebboune ait insisté sur le fait que « la Palestine est l’enjeu principal » pour son pays, il a souligné qu’il n’y a « pas un Algérien, jeune ou vieux, qui ne soutienne pas la Palestine ».

READ  Mbappe du PSG approche Ibrahimovic après avoir marqué son 200e but en carrière à l'âge de 23 ans

Dans un contexte connexe, le rapport final Sommet arabe Tenu dans la capitale algérienne, Alger, début novembre, il a réaffirmé le rejet par les pays de toute forme d’ingérence étrangère dans leurs affaires intérieures, mettant l’accent sur le soutien à la cause palestinienne.

Lire la suite: L’Algérie annule les intérêts sur les prêts de Cuba, reportant leur paiement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.