Affrontements entre policiers et manifestants à Bruxelles lors d’une manifestation contre les mesures COVID-19

La manifestation fait suite à une annonce du gouvernement vendredi selon laquelle il resserrerait les restrictions de Covid-19 pour inclure un mandat pour les masques pour les enfants de plus de 6 ans et une fermeture anticipée des jardins d’enfants et des écoles primaires, à partir du 20 décembre.

Le communiqué du gouvernement a déclaré qu’il avait fortement recommandé de limiter les contacts sociaux et de préférer rencontrer des gens à l’extérieur.

La police a utilisé des canons à eau sur certains manifestants qui ont été vus en train de lancer des objets et d’essayer de démanteler les barricades.

C’était la police bruxelloise gazouiller Et a demandé plus tôt de dissoudre la manifestation. ils sont plus tard ajoutée: « A partir de maintenant, nous allons procéder à l’arrestation des émeutiers. »

Le rassemblement de dimanche intervient deux semaines après qu’une manifestation similaire est devenue violente, la police estimant la participation d’environ 35 000 personnes.

Des images publiées sur les réseaux sociaux montraient des policiers utilisant des canons à eau contre des manifestants.

Les manifestations en Belgique sont loin d’être les seuls affrontements entre la police et les manifestants lors de manifestations contre les mesures de Covid-19. fin novembre, Deux personnes ont été blessées Après que la police de la ville néerlandaise de Rotterdam a tiré des coups de semonce.

Dans la capitale autrichienne Vienne, du gaz poivré a été utilisé lors d’une manifestation en novembre, et des milliers de personnes se sont rassemblées samedi pour protester contre le verrouillage du pays contre les coronavirus et les plans du gouvernement visant à rendre les vaccinations obligatoires à partir de février.

READ  Le fondateur et les employés d'Apple Daily de Hong Kong font face à de nouvelles accusations de sédition

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.