Afrique du Nord : la nécessité de poursuivre la coordination et la concertation avec l’Algérie sur la Libye et les questions régionales

ALGER – Le vice-président du Conseil présidentiel libyen Moussa Al-Koni a souligné jeudi la nécessité de « continuer la coordination et la concertation avec l’Algérie » sur toutes les questions liées à la Libye et à la région.

Dans une déclaration à la presse à l’issue d’une rencontre avec le président Abdelmadjid Tebboune, El-Koni a souligné l’importance de l’Algérie, « le grand frère de la région et du pays avec lequel nous devons mener des consultations et une coordination continues sur toutes les questions liées à la Libye et à la région aux niveaux africain, maghrébin et méditerranéen.

A cet égard, il a indiqué que sa visite en Algérie vise à « consulter le président Tebboune et discuter de diverses questions d’intérêt commun, à commencer par les frontières et les pays voisins, notamment les pays du sud comme le Tchad, le Niger et le Soudan ». Modèles de coopération avec ces pays afin de parvenir à une sécurité frontalière commune. »

Il a ajouté : « Nous avons également abordé la question de la coordination des politiques liées à la communication avec les différentes rencontres liées à la Libye avec la participation de l’Algérie », notant qu’il existe un « consensus complet » avec le président de la République, qui nous l’a promis. La reprise des vols entre Tripoli et Alger et la réouverture du consulat à Sabha « en plus des passages « Ghadamès et Ghat » pour transporter des marchandises entre les deux pays ».

Voir aussi : Le président Tebboune reçoit le vice-président du Conseil présidentiel libyen

Selon le responsable, lors de cette réunion, l’urgence d’organiser les élections libyennes à temps et les résultats de la conférence de Berlin ont été discutés.

READ  Comment regarder le flux en direct de la série Gateshead Diamond League

Al-Koni a souligné que ces démarches sont « très importantes » pour les deux peuples pour « l’intégration économique et la communication sociale », ajoutant que la situation en Tunisie et l’importance de sa stabilité ont également été abordées.

La rencontre s’est tenue en présence du ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramadan Lamamra, et du secrétaire spécial de la Présidence de la République, Noureddine Bardad Dej.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *