Afrique: le retour de Khalil en Algérie est un coup de pouce

Lorsque Moulay Ahmed Khalil est entré dans la salle de conférence de presse pour s’adresser aux médias avant le premier match de la Mauritanie au TotalEnergies CHAN 2022 à Oran, il a pris une profonde inspiration, a regardé autour de lui et a salué des visages familiers.

Khalil est rentré « chez lui ». Il était de retour là où il était autrefois à l’aise, et son langage corporel le montrait exactement. Avec un grand sourire sur son visage, il a salué les journalistes qui attendaient en arabe : « As-salamu alaykum » (la paix soit sur vous).

« Je suis très heureux d’être de retour en Algérie. J’ai créé des souvenirs incroyables en jouant dans la ligue ici. Je me suis fait beaucoup de bons amis et de fans, et les fans ont toujours été bons avec moi. Je les aimais et ils m’aimaient. était incroyable », a déclaré Bessam, comme on l’appelle communément, avec un grand sourire.

Bessam, qui a eu 35 ans le mois dernier, a rejoint la JS Kabili, 14 fois vainqueur du championnat d’Algérie en 2014, avant de rejoindre le CS Constantine la saison prochaine.

« Les Algériens aiment le football. Ils vivent pour le football. Je suis de retour ici pour le CHAN après presque une décennie et je me rends compte que beaucoup de choses ont changé, notamment en termes d’infrastructures, et j’aime vraiment ça. Les gens aussi – chaleureux et accueillants. « 

Oran est une ville spéciale pour Bessam, car lorsqu’il a fait ses débuts avec la JS Kabile, c’était contre le MC Oran, et c’est là que le jeune homme de Zouerat dans le nord de la Mauritanie a marqué son premier but.

READ  Air France-KLM lève 2,4 milliards de dollars grâce à la dernière émission de droits

« Je m’en souviens encore clairement, c’est très spécial pour moi, donc c’est émouvant pour moi de revenir ici à Oran pour jouer CHAN pour mon pays. Nous savons que l’Angola est une grande équipe, nous les respectons, mais nous l’aimons. Victoire, pour moi, ce sera bien », a déclaré Bessam avec passion.

« Nous sommes face à une équipe qui a déjà disputé un match dans la compétition, mais nous sommes prêts. Cela fait des mois que nous nous préparons et nous pensons que nous avons ce qu’il faut pour obtenir un bon résultat », a déclaré le milieu de terrain du FC Nouadhibou.

La Mauritanie fait sa troisième apparition au CHAN et a une fiche de victoires de 0-6. Selon l’entraîneur Amir Abdu, ces résultats appartiennent au passé. Pour Bessam, Abdou et toute l’équipe mauritanienne, le match de vendredi était une « finale ». Ils doivent gagner pour rester dans la compétition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.