Air France-KLM réduit ses perspectives de capacité alors que les aéroports sont en difficulté

  • Le bénéfice de base du troisième trimestre était de 1,02 milliard d’euros et 844 millions de consensus
  • Le premier trimestre 2023 voit des niveaux de capacité autour de 90 % des niveaux de 2019
  • T3 Coûts de rémunération supplémentaires de 60 millions d’euros et 2019
  • Les actions ont fortement chuté à 10h28 GMT, en baisse de 15,2%

28 octobre (Reuters) – Air France-KLM (AIRF.PA) Il a réduit vendredi ses prévisions de capacité pour le quatrième trimestre, conservant le contrôle de la branche néerlandaise du groupe au hub de Schiphol à Amsterdam, alors que les perturbations des voyages en Europe se prolongent jusqu’à l’automne et affectent ses actions.

Les compagnies aériennes de la région sont confrontées à des pénuries de personnel et à des conflits de travail, le personnel de cabine et les pilotes exigeant de meilleures conditions de travail et des salaires plus élevés pour compenser l’inflation.

Schiphol, l’un des aéroports les plus fréquentés d’Europe, a déclaré le mois dernier qu’il réduirait d’un cinquième le nombre quotidien de passagers jusqu’en mars 2023 au moins pour garantir la sécurité des passagers et du personnel, car KLM contrôle les ventes de billets pour l’hiver à venir.

Une porte-parole de KLM, le principal transporteur de Schiphol, a déclaré que les problèmes au hub, qui ont réduit le nombre de passagers d’environ 15% par rapport aux niveaux de 2019, ont maintenant coûté 175 millions d’euros depuis avril.

Cela comprend 30 millions d’euros de coûts directs pour les passagers en compensation et 145 millions d’euros supplémentaires de perte de revenus.

READ  Le MSP islamiste algérien est très satisfait des résultats des élections

Les problèmes à Schiphol « coûtent plus d’argent à KLM et le nombre de vols (qu’il) peut opérer », a déclaré le directeur général de KLM, Marjan Rintel, dans un communiqué.

Les plafonds de passagers sont toujours en place à l’aéroport d’Amsterdam, tandis que les annulations de vols supplémentaires sont rares, mais les problèmes de personnel et les longues files d’attente ont persisté pendant les vacances scolaires d’automne aux Pays-Bas ce mois-ci.

L’action Air France-KLM était en baisse de 15,2% à 10h28 GMT.

Le groupe a déclaré qu’il prévoyait de fixer les compagnies aériennes du réseau entre 85% et 90% de la capacité pré-pandémique d’ici le quatrième trimestre 2022.

« Conformément à notre vision du secteur, nous nous attendons à un durcissement de la demande et de l’environnement des coûts pour les compagnies aériennes européennes l’année prochaine », ont écrit les analystes de Stifel dans une note aux clients.

Le bénéfice de base trimestriel d’Air France-KLM a dépassé les attentes vendredi, car il a fait état d’une reprise positive de la demande malgré une capacité réduite et des pressions inflationnistes sur les coûts.

La compagnie aérienne a fait état d’un bénéfice d’exploitation de 1,02 milliard d’euros au troisième trimestre, contre une estimation moyenne des analystes interrogés de 844 millions. Le chiffre d’affaires trimestriel s’est établi à 8,11 milliards d’euros, supérieur aux niveaux de 2019.

(1 $ = 1,0063 euro)

Reportage de Tina Cardit, Juliet Portala et Toby Sterling, montage par Josie Cao et Jane Merriman

Nos normes : Principes de confiance de Thomson Reuters.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.