Algérie : le Maroc espionne les responsables algériens – L’Algérie exprime sa « profonde » préoccupation

Jeudi, l’Algérie a exprimé sa « profonde inquiétude » face à l’utilisation généralisée de logiciels espions par le Maroc pour espionner les responsables et les citoyens algériens, et a fermement condamné « cette violation systématique inacceptable des droits de l’homme et des libertés fondamentales ».

« L’Algérie exprime sa profonde inquiétude face à ce qui a été révélé par une coalition de plusieurs organes médiatiques de haute réputation professionnelle et l’utilisation massive par les autorités de certains pays, notamment le Maroc, d’un logiciel espion appelé « Pegasus » pour espionner les responsables et les citoyens algériens. , ainsi que des journalistes et des défenseurs des droits de l’homme dans le monde », selon un communiqué publié par le ministère des Affaires étrangères et la Communauté nationale à l’étranger.

« L’Algérie étant directement concernée par ces attentats, elle se réserve le droit de mettre en œuvre sa stratégie de riposte, et est prête à participer à tout effort international visant à identifier collectivement les faits et à faire la lumière sur la réalité et l’étendue de ces crimes qui menacent la La source a souligné que « la paix, la sécurité et la sécurité humaines ».

La source a conclu que « toute impunité créerait un précédent très néfaste pour la conduite des relations d’amitié et de coopération entre les États conformément au droit international ».

READ  La France réprimande l'Australie après avoir abandonné l'accord sur les sous-marins

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *