Algérie : référendum du 12 juin à l’Assemblée – Les candidats indépendants transforment l’arène politique du pays

ALGER – Les candidats indépendants ont remporté 78 des 407 sièges de l’Assemblée nationale (APN) lors des élections législatives de samedi. Ainsi, ils ont transformé les éléments de la chambre basse et changé la scène politique du pays.

Selon les résultats préliminaires, les listes indépendantes sont en train de devenir la deuxième force politique du pays, derrière le Front de libération nationale (FLN), qui a remporté 105 sièges, et le Parti du mouvement pour la paix (MSP), qui se classe 64e et 3e. Des places. Ainsi, les Indépendants sont plus avancés que de nombreux groupes politiques traditionnels.

Compte tenu des résultats obtenus, les représentants indépendants auront une « présence significative » au sein de la nouvelle chambre basse. Ils se sont présentés avec 1 208 listes électorales représentant 22 500 candidats contre 1 080 listes de partis.

Une telle démarche s’inscrit dans la nouvelle Algérie et répond aux exigences du célèbre Hirak du 22 février 2019.

Selon de nombreux observateurs, les résultats obtenus par les listes indépendantes sont « historiques ». Lors des précédentes élections législatives, les candidats indépendants avaient remporté 28 sièges en 2017 et 19 sièges en 2012, enregistrant ainsi une tendance à la hausse d’une législature à l’autre.

READ  L'Algérie pleure plus de morts alors que les pompiers luttent contre les incendies de forêt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *