Avocats : Carter Hart, Dillon Dobie, Michael McLeod et Cal Foote sont accusés d'agression sexuelle.

Quatre joueurs de la LNH ont été accusés d'agression sexuelle mardi à London, en Ontario, ont confirmé leurs équipes juridiques à ESPN.

Les avocats du gardien des Flyers de Philadelphie Carter Hart, de l'attaquant des Flames de Calgary Dillon Dube, du centre des Devils du New Jersey Michael McLeod et du défenseur Cal Foote, tous membres de l'équipe canadienne du Championnat du monde junior 2018, ont abordé la situation plus tard mardi. Les quatre joueurs avaient déjà obtenu des congés de leurs équipes respectives de la LNH.

S'exprimant au nom de Hart, Megan Savard et Riaz Sayani, de Savard Foy LLP à Toronto, ont envoyé un courriel à ESPN « pour confirmer qu'il a été accusé d'un chef d'accusation d'agression sexuelle. Il est innocent et fournira une réponse complète à cette fausse allégation dans le forum approprié. » , tribunal. »

Dans une autre correspondance avec ESPN, les avocats de McLeod – David Humphrey et Seth Weinstein de Greenspan Humphrey Weinstein LLP à Toronto – ont ajouté : « McLeod nie tout acte criminel. Il plaidera non coupable et défendra vigoureusement son cas. Aucune preuve n'existe. » « Cela a été présenté, et encore moins testé devant le tribunal. »

Julianna Greenspan de Greenspan Partners LLP à Toronto, représentante de Foote, a ensuite envoyé un courriel à ESPN disant : « Cal est innocent de l'accusation et se défendra contre cette allégation pour blanchir son nom. Ce qui est le plus important en ce moment est la présomption d'innocence. et chacun a droit à un procès équitable. » Au Canada, vous pouvez l'obtenir.

READ  L'un a été tué à Ramat Gan par des frappes de missiles de midi dans le centre d'Israël

Enfin, dans une déclaration mardi soir à ESPN, les représentants de Dobie, Louis P. Strizos et Callie Davidson, ont déclaré : « Il plaidera non coupable et maintiendra son innocence. Il défendra ces allégations devant le tribunal. »

L'ancien joueur de la LNH Alex Formenton, qui a joué professionnellement en Suisse, s'est rendu dimanche à la police de Londres. L'avocat de Formenton a refusé de préciser à quelles accusations spécifiques son client fait face, mais a déclaré dans un communiqué : « Alex défendra vigoureusement son innocence et demande aux gens de ne pas se précipiter pour juger sans entendre toutes les preuves. »

La police de Londres devrait tenir une conférence de presse lundi pour faire face à la situation.

Le service de police a lancé une enquête en 2022 après que TSN a rapporté que Hockey Canada avait réglé une poursuite avec une femme qui disait avoir été agressée sexuellement par huit membres de cette équipe après une fête célébrant leur médaille d'or aux Championnats du monde juniors. Cet incident se serait produit en 2018.

Le Globe and Mail a été le premier à faire état des accusations portées la semaine dernière, incitant les joueurs à s'éloigner de leurs équipes. Selon des sources, les quatre joueurs de la LNH étaient en congé payé. Cependant, des sources de la ligue ont déclaré que la situation des joueurs avec leurs équipes changerait probablement si les accusations étaient portées : ils pourraient être suspendus, par leur équipe ou par la LNH, voir leur contrat résilié ou se retrouver sur la liste d'exemption du commissaire. Tous les joueurs ont 25 ans.

READ  Biden retire le rétablissement par Trump des sanctions de l'ONU contre l'Iran

Les Flames, dans un communiqué publié plus tard mardi soir, ont déclaré qu'ils n'étaient pas au courant de l'accusation d'agression sexuelle portée contre Doby lorsqu'ils ont approuvé sa demande de congé le 21 janvier. Le club avait précédemment déclaré que Dobe prenait soin de sa santé mentale. .

Des sources ont déclaré à ESPN que leurs avocats avaient demandé à certains joueurs de ne donner aucun détail à leurs équipes de la LNH sur les accusations potentielles.

Le directeur général des Flyers, Danny Brière, a déclaré aux journalistes la semaine dernière qu'il n'était pas sûr de ce qui arriverait à Hart.

« Nous sommes au courant des articles de presse publiés ce matin concernant une affaire très grave. Nous réagirons de manière appropriée lorsque les résultats des enquêtes seront annoncés », a déclaré Brière. « La LNH a été très claire : les équipes devraient leur soumettre toutes les questions liées à l'enquête. Entre-temps, les membres de l'organisation, y compris les joueurs des Flyers, ne feront pas de commentaires supplémentaires. »

La LNH a mené sa propre enquête sur l'incident, mais n'a pas annoncé les résultats. Le sous-commissaire de la LNH, Bill Daly, a déclaré mardi que la ligue ne ferait aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *