Blog de Holly Doyle : L’ambassadeur de Sky Sports Racing à Hong Kong affrontera les meilleurs pilotes du monde dans le défi | Actualités des courses

L’ambassadrice de Sky Sports Racing, Holly Doyle, espère couronner une autre année mémorable en participant au Longines International Jockeys Challenge à Hong Kong cette semaine.

J’ai eu l’honneur de relever le Hong Kong Challenge

Je suis très heureux d’être à nouveau invité à participer au Longines International Jockeys Challenge à Happy Valley à Hong Kong la semaine prochaine après avoir profité de cette première et inoubliable randonnée là-bas l’année dernière.

Terminer troisième dans l’événement étoilé il y a 12 mois était au-delà de mes rêves, et devenir le premier jockey à y gagner aux tarifs Harmony N Blessed est l’une de mes plus grandes réalisations.

photo:
Doyle a établi un record personnel de victoires de 165 gagnants en 2021 jusqu’à présent.

Le Challenge est une compétition de quatre courses d’une valeur de 800 000 HK$ avec un gain impressionnant d’un demi-million pour le gagnant, mais faire partie des huit concurrents extérieurs à être invités la semaine prochaine et acquérir une expérience aussi inestimable sur la scène mondiale est un grand prix en soi. .

En tant qu’athlète professionnel, je m’efforce toujours de tester mes talents contre les meilleurs du domaine, et je suis très honoré de me mesurer à de grands coureurs, dont les trois derniers vainqueurs du Challenge : Ryan Moore, Zach Burton et le Gouverneur. Le champion de Hong Kong Joao Moreira.

Ryan Moore
photo:
Ryan Moore fait partie des jockeys participant à Hong Kong

Parmi les 12 coureurs invités figuraient le Néo-Zélandais James MacDonald, le Japonais Yuga Kawada et le Français Michael Barzalona. James a remporté la Melbourne Cup cette année et est troisième du classement Longines du meilleur jockey du monde derrière Ryan, qui serait un impressionnant 15e au classement.

READ  Le patineur français Noel mène le slalom ; Pinturault est absent après le premier tour

Le yoga a retrouvé une renommée mondiale le mois dernier lorsque le Japon a décerné son premier vainqueur de la Breeders’ Cup à Loves Only You in the Filly and Mare Turf à Del Mar tandis que Mickael – l’un des plus jeunes vainqueurs du Derby d’Epsom – a présidé les championnats de France des chevaliers de cette année.

Rejoindre moi pour la balade et relever le défi pour la deuxième fois également, mon fiancé Tom Marquand, qui restera à Hong Kong pour monter Dubai Honor au patron William Haggas dans la Group 1 Hong Kong Cup – une opportunité qu’il est vraiment excité .

Un test unique plus puissant que Chester

Happy Valley est un grand hippodrome comme jamais auparavant. Pour vous donner une idée, c’est un peu comme Chester mais en plus compact, et ils courent à l’envers. En d’autres termes, Ayman.

C’est l’un des morceaux les plus populaires au monde et tout se passe très vite. C’est en grande pompe dès le départ mais les courses se déroulent très proprement car les règles y sont beaucoup plus strictes.

Après l’avoir essayé l’année dernière, j’ai une bien meilleure idée de ce à quoi m’attendre, mais je ne saurai que plus tôt quels chevaux je monterai, il est donc impossible d’évaluer mes chances à ce stade.

L’événement de l’année dernière s’est déroulé à huis clos en raison de la pandémie, mais l’ambiance sur la piste était toujours chargée. Je ne peux pas imaginer ce que cela doit être avec 55 000 coureurs fous entassés dans les gradins.

Regardez Doyle et Tom Marquand à Doncaster le premier jour du St Leger Festival
photo:
Doyle sera en quarantaine à l’hôtel avec Marquand à Hong Kong

Je ne sais pas quelle sera la situation en termes de spectateurs la semaine prochaine à la lumière des récents développements de Covid, mais même un nombre limité de spectateurs ajoutera certainement à l’expérience.

READ  Coupe d'Afrique des Nations : L'Algérie, championne en titre, fait match nul contre la Côte d'Ivoire en phase de groupes | actualités footballistiques

Les règles de quarantaine signifient que je devrai rester dans les limites de notre chambre d’hôtel à partir du moment où nous arriverons pour la première fois le lundi jusqu’au jour du défi, donc je n’aurai pas la chance de faire le tour de la piste jusqu’à ce que je me réveille. pour la première course.

Nous volons de l’aéroport de Luton dimanche, participons au Challenge mercredi et serons de retour juste après jeudi. Si tout se passe bien avec mon test Covid le lendemain, j’aimerais penser que je serai de retour au travail chez All-Weather à Wolverhampton ou à Newcastle pour le week-end.

Ce sera une expérience formidable et je suis très reconnaissant au Hong Kong Jockey Club de m’avoir invité à nouveau. Si je peux imiter l’exploit de l’année dernière avec une course gagnante, je serais heureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *