Boris Johnson s’est auto-isolé après une réaction contre les règles de quarantaine

La situation a soulevé plus de questions sur le plan du gouvernement de lever les restrictions lundi, alors même que les cas augmentaient Plus de 50000 par jour, en grande partie en raison de la variante delta hautement transmissible. Les médias britanniques ont appelé le 19 juillet “Jour de la liberté” Mais pour les milliers de personnes infectées ou ayant été en contact avec une personne infectée, cette déclaration serait creuse.

Dans le cadre du programme pilote des services de santé, M. Johnson et M. Sunak continueraient de travailler à Downing Street, qui a été équipé d’installations pour les tests quotidiens. Ils seront également tenus de s’isoler lorsqu’ils ne sont pas au travail. M. Johnson et sa femme CarrieIl vit dans un appartement aux étages supérieurs du 11 Downing Street à côté de son bureau. Ce bâtiment abrite également le bureau de M. Sunak.

La nouvelle de l’arrangement des tests a suscité des critiques immédiates, certains notant qu’il ne s’agissait que du dernier exemple de hauts fonctionnaires jouant selon des règles différentes. À 11 heures du matin à Londres, trois heures après la déclaration initiale, les deux hommes s’étaient retirés.

Le Premier ministre était dans sa ville natale de Checkers lorsque le NHS l’a informé et y restera désormais pour s’isoler.

Dimanche après-midi M. Johnson Publication d’une vidéo sur Twitter Dans lequel il a déclaré que lui et M. Sunak avaient envisagé de participer au programme pilote, mais ont décidé qu'”il est très important que tout le monde respecte les mêmes règles, c’est pourquoi je m’isolerai jusqu’au 26 juillet”.

READ  Bangkok en alerte alors que 70 000 maisons sont inondées en Thaïlande | Thaïlande

M. Sunak a déclaré sur Twitter que “bien que le programme pilote de test et de suivi soit quelque peu restrictif et ne permette que les affaires essentielles du gouvernement, je me rends compte que même le sentiment que les règles ne sont pas les mêmes pour tout le monde est faux”.

« À cette fin », a-t-il écrit, « je m’isolerai comme d’habitude et ne participerai pas au pilote. »

Dans sa vidéo, le Premier ministre a réitéré que le pays avançait dans l’ouverture lundi, et que c’était toujours “le bon moment, mais nous devons le faire avec prudence”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *