Contrat de gazoducs entre Snam et Eni, Algérie et Italie

(Allianz News) – Snam Spa et Eni Spa ont annoncé mardi avoir conclu une transaction permettant à Snam d’acquérir (directement et indirectement) une participation de 49,9 % d’Eni dans les sociétés qui exploitent deux groupes de gazoducs internationaux reliant l’Algérie. l’Italie, notamment les conduites offshore allant de la frontière algéro-tunisienne à la côte tunisienne et les conduites offshore reliant la côte tunisienne à l’Italie.

Eni a apporté ces actions à la société italienne nouvellement créée Cigaritor Srl, dans laquelle Snam a acquis 49,9 % du capital social, tandis qu’Eni continue de détenir les 50,1 % restants.

Eni et Snam exercent un contrôle conjoint sur Sigaritar sur la base de principes de gestion équitable.

La contrepartie totale payée par Snam à Eni dans le cadre de la transaction était d’environ 405 millions d’euros.

« Cette transaction permet de combiner les capacités d’Eni et de Snam dans une voie stratégique pour la sécurité de l’approvisionnement en gaz naturel en Italie, et de promouvoir d’éventuelles initiatives de développement dans la chaîne de valeur de l’hydrogène, grâce aux ressources naturelles de l’Afrique du Nord. En En effet, la connexion Afrique du Nord-Europe est une perspective de décarbonation progressive à l’échelle internationale pour accompagner la transition énergétique représente un axe central », expliquent les entreprises dans une note.

Mardi, Eni était en hausse de 0,2% à 13,97 euros par action et Snam de 0,7% à 4,83 euros par action.

Par Claudia Cavaliere, correspondante de l’Alliance News

Commentaires et questions à [email protected]

Copyright 2023 Alliance News Italian Service Ltd. Tous les droits sont réservés.

READ  La France envisage Calvino pour un poste à la BEI – si elle obtient le soutien à des règles de prêt plus souples - Politico

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *