Éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2023 : la CAF explique la procédure pour le tirage au sort des Super Eagles et plus

Avant le tirage au sort de mardi pour les éliminatoires 2023 Coupe d’Afrique des Nations (AFCON) se tiendra en Côte d’Ivoire, CAF Émettre des procédures d’exercice.

Les Super Eagles nigérians sont l’une des 48 équipes réparties entre les 12 groupes lors du tirage au sort de mardi.

Les équipes découvriront leurs voies vers une qualification potentielle pour la compétition lors du tirage au sort dans les studios SuperSport de Johannesburg, en Afrique du Sud, mardi à 17h30.

marmites
Les 48 nations éligibles pour participer au deuxième tour de qualification sont réparties en quatre pots basés sur le classement officiel de la FIFA publié le 31 mars 2022.

Le Nigeria, qui a terminé troisième de la finale 2019 en Égypte et atteint les huitièmes de finale du tournoi de cette année au Cameroun, fait partie des 12 équipes du Pot 1 – les équipes qui domineront les 12 groupes de qualification.

Les autres joueurs du premier pot sont le Sénégal, le Maroc, l’Égypte, la Tunisie, le Cameroun, l’Algérie, le Mali, le Burkina Faso, le Ghana, la République démocratique du Congo et la Côte d’Ivoire. La participation de la Côte d’Ivoire se fera uniquement pour les formalités.

Être dans le même pot garantit qu’aucune de ces équipes ne sera dans le même groupe lors de la campagne de qualification qui se déroulera entre juin 2022 et mars 2023.

Dans le pot 2 se trouvent l’Afrique du Sud, le Cap-Vert, la Guinée, le Gabon, la République du Bénin, l’Ouganda, la Zambie, la République du Congo, la Guinée équatoriale, Madagascar, le Kenya et la Sierra Leone.

READ  Léon Goretzka du match d'ouverture de l'Allemagne contre France Sports News, First Post

Le niveau 3 comprend la Namibie, la Mauritanie, la Guinée-Bissau, la République du Niger, la Libye, le Mozambique, le Malawi, le Togo, le Zimbabwe, la Gambie, l’Angola et les Comores.

La Tanzanie, la République centrafricaine, le Soudan, le Rwanda, le Burundi, l’Éthiopie, le Swaziland, le Lesotho, le Botswana, le Libéria, le Soudan du Sud, Sao Tomé et Principe composent le pot 4.

12 groupes

Ces équipes, comme l’explique la CAF, seront ensuite réparties en 12 groupes de quatre (Groupe A à L) avec les deux meilleures équipes de chaque groupe se qualifiant pour le tournoi qui se tiendra dans le pays d’Afrique de l’Ouest.

Les hôtes de la Côte d’Ivoire participeront également au tirage au sort même s’ils ont déjà assuré leur place dans le tournoi, ce qui signifie qu’une seule équipe de leur groupe sera qualifiée pour concourir.

Le Kenya et le Zimbabwe, qui ont été suspendus par la FIFA de toutes les activités de football dans le monde, seront également inclus dans le tirage au sort malgré l’interdiction temporaire.

Cependant, la Confédération africaine de football (CAF) a indiqué que si la suspension n’est pas levée deux semaines avant le premier tour des éliminatoires, les deux fédérations seront considérées comme perdantes et disqualifiées de la compétition.

En conséquence, leurs groupes seront composés de trois équipes avec les équipes première et deuxième de ces groupes éligibles pour le tournoi final.

Suite à cette décision, le Kenya et le Zimbabwe ne peuvent pas être placés dans le même groupe pour éviter d’avoir un groupe avec seulement deux équipes si les suspensions des deux associations ne sont pas levées.

READ  De nouveaux visages portent la clé de la Belgique avant les demi-finales de la Ligue des Nations

Lors du tirage au sort qui sera effectué par le directeur des compétitions de la CAF Samson Adamu et assisté de la légende du football africain Lucas Radebe d’Afrique du Sud et de Solomon Kalou de Côte d’Ivoire, le premier ballon sera tiré du pot 4 et ira en position A4.

La procédure sera répétée pour les équipes restantes du Pot 4 qui vont à attitudes B4, C4, D4, E4, F4, G4, H4, I4, J4, K4 & L4 selon l’ordre de retrait.

La même procédure décrite ci-dessus sera répétée pour le pot 3, le pot 2 et enfin le pot 1.


Soutenez PREMIUM TIMES qui est honnête et crédible

Une bonne presse coûte très cher. Cependant, seul un bon journalisme peut garantir la possibilité d’une bonne société, d’une démocratie responsable et d’un gouvernement transparent.

Pour un accès gratuit et continu au meilleur journalisme d’investigation du pays, nous vous demandons d’envisager d’offrir un soutien modeste à cette noble entreprise.

En contribuant à PREMIUM TIMES, vous contribuez au maintien d’un journalisme pertinent et veillez à ce qu’il reste gratuit et accessible à tous.

fait un don



Annonce textuelle : Pour déposer une annonce ici . Appelez Willie – +2348098788999









Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.