Emirates News Agency – Les EAU participent à la session extraordinaire du Conseil économique et social de la Ligue des États arabes

ABOU DHABI, 21 juillet / WAM / Les EAU ont participé à la session ministérielle extraordinaire du Conseil économique et social de la Ligue des États arabes, tenue au Caire, en Égypte.

La réunion est une session préparatoire qui précède la 31e session ordinaire du sommet de la Ligue arabe, que l’Algérie accueillera en novembre.

La délégation émiratie était dirigée par Jumaa Muhammad Al Kait, sous-secrétaire adjoint du ministère de l’Économie des Émirats arabes unis pour les affaires du commerce extérieur, au nom du ministre de l’Économie, Abdullah bin Touq Al Marri.

Au cours de la session, Al Kait a indiqué que les Émirats arabes unis souhaitaient partager leur expérience pionnière dans la mise en place de mécanismes de travail avancés et durables pour renforcer la coopération et l’intégration économiques entre les pays arabes, grâce à des politiques et des stratégies proactives conformes à la vision. Directives des dirigeants de l’État pour soutenir les initiatives sociales et économiques qui maintiennent la durabilité des économies arabes.

Au cours de la réunion, les Émirats arabes unis ont souligné leurs initiatives visant à pousser la marche de l’action arabe commune à des niveaux supérieurs dans les futurs secteurs économiques, en se concentrant sur trois domaines principaux, dont la vision arabe de l’économie numérique.

Les EAU ont également lancé une série de programmes pionniers pour former des cadres arabes qualifiés pour diriger le secteur spatial et soutenir la coopération arabe dans les sciences spatiales.

Ensuite, les Émirats arabes unis ont présenté leur projet innovant intitulé « Regulations Lab » (RegLab), pour fournir une approche innovante du changement, en formulant et en mettant en œuvre des réglementations pour les technologies émergentes en coopération avec les autorités exécutives, le secteur privé et les innovateurs. Et des hommes d’affaires impliqués dans la rédaction de réglementations permettant à l’État de suivre le rythme des innovations modernes.

READ  Rewan explique les nombreux problèmes de l'économie nigériane en révélant que les investisseurs sont désormais sceptiques à l'égard du Nigeria

Les participants au cours ont loué les efforts des Émirats arabes unis et ont apprécié son initiative d’échanger ses expériences économiques distinguées avec les pays arabes.

La réunion a traité de bon nombre des principales questions inscrites à son ordre du jour, notamment les progrès réalisés pour répondre aux exigences de la grande zone arabe de libre-échange (GAFTA), la création de l’union douanière arabe et les moyens de renforcer la coopération dans l’économie numérique et assurer l’économie arabe. Croissance après la pandémie de COVID-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.