ExxonMobil et Neste Group à la SAF en France

ExxonMobil, un fournisseur mondial de carburant pétrochimique, s’est associé à Neste, un fabricant de carburant d’aviation durable (SAF), pour établir une distribution commerciale de carburants post-renouvelables dans les principaux aéroports de France. Cette décision fait suite à la loi française qui est entrée en vigueur le 1er janvier et appelle les compagnies aériennes à utiliser au moins 1% de SAF sur les vols en provenance de France dans le cadre de l’Accord vert européen. L’objectif européen est d’atteindre 2 % d’utilisation du SAF d’ici 2025 et 5 % d’ici 2030.

Le SAF est une alternative totalement mélangeable et prête à l’emploi au Jet-A et est dérivé à 100% de sources renouvelables telles que le carburant d’aviation standard MY de Neste, l’huile de cuisson et les déchets de graisse animale. Il s’agit actuellement d’un composite 30 % SAF / 70 % Jet-A, mais s’il était approuvé à 100 %, il réduirait les émissions de CO2 du cycle de vie jusqu’à 80 % par rapport au carburéacteur conventionnel.

Un porte-parole a refusé de dire quand la livraison d’ExxonMobil commencerait, bien que SAF ait déclaré que la disponibilité commencerait avec les portails parisiens des aéroports Charles de Gaulle et Orly.

« Tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre, nous proposons également des solutions qui aident les clients à répondre aux exigences de performance des produits », a déclaré Charles Amiot, chef de file, ExxonMobil, France. « Nous avons les capacités et l’infrastructure pour fournir cette énergie de manière sûre et fiable et sommes prêts à nous conformer à la nouvelle réglementation française sur le carburant d’aviation durable. »

READ  Algérie : à Tizi Ouzou, des villages choisissent de brûler des déchets solides

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.