Ferrari pèse une pénalité moteur en France, déclare Carlos Sainz

Ferrari est toujours en train de décider de mettre une nouvelle unité de puissance dans la voiture de Carlos Sainz au Grand Prix de France et de prendre une pénalité, a déclaré l’Espagnol jeudi.

La voiture du pilote de 27 ans a pris feu après une panne de moteur lors du Grand Prix d’Autriche, et l’équipe décide maintenant d’équiper son véhicule d’un nouveau bloc d’alimentation. Cela entraînerait une pénalité de phase similaire à celle subie par son coéquipier Charles Leclerc au Canada.

Selon formule1.com, Sainz a déjà utilisé le nombre maximum de moteurs à combustion interne, de turbocompresseurs et de MGU-H alloués aux pilotes de F1 chaque saison, à savoir trois. Le Grand Prix d’Autriche a marqué son quatrième DNF en 11 courses, à mi-parcours de la saison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.