Football: l’Allemagne a encore besoin de travail avant l’ouverture de la France, selon l’entraîneur Joachim Loew, Sports News

Le sélectionneur allemand Joachim Loew a déclaré dimanche à l’issue de son camp d’entraînement de neuf jours en Autriche que l’Allemagne avait encore besoin de travailler sur certaines parties de son jeu avant le début du Championnat d’Europe.

L’Allemagne débutera son tournoi contre la France, championne du monde, le 15 juin, son dernier match de préparation contre la Lettonie lundi. L’euro ouvre vendredi.

“Je ne peux pas encore tirer pleinement les conclusions de notre camp car nos préparatifs se poursuivent, et après le match de demain, nous avons une semaine à Düsseldorf pour préparer la France”, a déclaré Loew lors d’une conférence de presse.

Loew est aux commandes depuis 2006 et son ancien assistant et ancien entraîneur du Bayern Munich Hansi Flick lui succédera après le tournoi.

L’équipe nationale allemande affronte également les champions d’Europe, le Portugal et la Hongrie dans le groupe F, et cherche désespérément à faire mieux que sa sortie au premier tour de la Coupe du monde 2018 et leurs deux campagnes frustrantes en Ligue des Nations depuis lors.

Les Allemands ont également subi une défaite 6-0 contre l’Espagne en novembre, leur plus grande défaite jamais enregistrée dans un match de compétition.

“Nous avons définitivement fait un pas en avant, mais nous devons encore nous améliorer”, a déclaré Loew. “Nous avons fait le travail de base, mais sur certaines questions, nous continuerons à travailler la semaine prochaine pour devenir plus stables et plus forts”, a-t-il ajouté.

L’entraîneur a déclaré qu’il n’utiliserait pas le match contre la Lettonie comme répétition pour la France, car le temps de préparation de nombreux joueurs était plus court en raison de leur participation à la finale de la Ligue des champions.

READ  Manchester City a remporté la Coupe Carabao pour la quatrième fois consécutive via un vainqueur Emric Laporte

“Je prévois de faire quelques remplacements car les joueurs des équipes anglaises (de la finale de Ligue des champions entre Manchester City et Chelsea) ne devraient pas subir trop de pression.”

Timo Werner, Kai Hafritz, Antonio Rudiger et Ilkay Gundogan ont rejoint il y a quelques jours à peine.

“Nous devons ajuster les choses, mais nous ne voulons pas risquer de blessures avec ces joueurs. Ils ont eu très peu de jours de repos et beaucoup de matchs à leur actif cette saison”, a déclaré Loew.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *