Gimpios et Vénus se mélangent et s’associent à Wimbledon

Posté sur: Modifié:

Londres (AFP)

Nick Kyrgios a admis vendredi qu’il y avait une « vraie pression » avec Venus Williams dans la division double mixte de Wimbledon.

La paire a fait équipe pour la première fois et a vaincu Austin Krajisek et Sabrina Santamaria 6-3, 3-6, 7-5 dans un ensemble de court.

« Je me sentais un peu jouer avec Venus et je voulais gagner », a déclaré l’Australien.

« Je n’ai jamais voulu gagner un match de double mixte ou de double auparavant. J’ai fait de gros efforts. »

Williams, un joueur de double mixte aux Chelems, a fait équipe avec Justin Kimmelstop des États-Unis pour les titres d’Australie et de Roland-Garros en 1998.

Kyrgios a déclaré qu’il voulait toujours se mêler à une « légende » du jeu et que Vénus faisait l’affaire.

« Je pense qu’elle a souri à mon accent », a déclaré Kyrgios, ajoutant qu’il n’avait jamais atteint le double mixte au deuxième tour.

« Je parle beaucoup quand je sors. Vous avez vu des vidéos de moi jouant des singles, j’essaie de parler. C’est une mauvaise habitude.

« Nous sommes si différents. Je pense qu’elle est très effrayée, très silencieuse. Je suis un peu plus fort et plus bavard. Au moins, nous l’avons mis en œuvre. »

Kyrgios reviendra en simple samedi lorsqu’il affrontera le Canadien Felix Agar-Alias ​​​​pour une place au quatrième tour.

READ  "178 hospitalisés pour une infection pulmonaire"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.