Gimpios et Vénus se mélangent et s’associent à Wimbledon

Posté sur: Modifié:

Londres (AFP)

Nick Kyrgios a admis vendredi qu’il y avait une “vraie pression” avec Venus Williams dans la division double mixte de Wimbledon.

La paire a fait équipe pour la première fois et a vaincu Austin Krajisek et Sabrina Santamaria 6-3, 3-6, 7-5 dans un ensemble de court.

“Je me sentais un peu jouer avec Venus et je voulais gagner”, a déclaré l’Australien.

“Je n’ai jamais voulu gagner un match de double mixte ou de double auparavant. J’ai fait de gros efforts.”

Williams, un joueur de double mixte aux Chelems, a fait équipe avec Justin Kimmelstop des États-Unis pour les titres d’Australie et de Roland-Garros en 1998.

Kyrgios a déclaré qu’il voulait toujours se mêler à une “légende” du jeu et que Vénus faisait l’affaire.

“Je pense qu’elle a souri à mon accent”, a déclaré Kyrgios, ajoutant qu’il n’avait jamais atteint le double mixte au deuxième tour.

“Je parle beaucoup quand je sors. Vous avez vu des vidéos de moi jouant des singles, j’essaie de parler. C’est une mauvaise habitude.

“Nous sommes si différents. Je pense qu’elle est très effrayée, très silencieuse. Je suis un peu plus fort et plus bavard. Au moins, nous l’avons mis en œuvre.”

Kyrgios reviendra en simple samedi lorsqu’il affrontera le Canadien Felix Agar-Alias ​​​​pour une place au quatrième tour.

READ  Des plats de pâtes qui vous ramènent en Italie ... et en France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *