Il est impératif que l'UNRWA (…) s'engage pleinement dans la politique

Madame la Présidente,

Merci au commissaire général pour ses commentaires.

Je ferai 3 points aujourd'hui.

La France réitère son appel à un accès et à une acheminement humanitaires complets, à grande échelle et sans entrave, pour répondre aux énormes besoins de la population de Gaza.

Face à cette catastrophe humanitaire, tous les points de passage possibles doivent être ouverts. L'ONU a besoin d'un accès et d'une autorisation pour fournir une aide humanitaire en toute sécurité dans toute la région, y compris la partie nord de la bande de Gaza.

La France rend hommage à tous les travailleurs humanitaires de l'UNRWA, de l'ONU et des ONG tués à Gaza.

Depuis 75 ans, l'UNRWA a joué un rôle essentiel auprès de 5,9 millions de réfugiés palestiniens dans les territoires palestiniens occupés, au Liban, en Syrie et en Jordanie.

Dans la bande de Gaza, l’UNRWA joue aujourd’hui plus que jamais un rôle essentiel pour fournir une aide humanitaire essentielle aux citoyens palestiniens. La France a soutenu l'action humanitaire de l'UNRWA en faveur des citoyens de Gaza et apportera sa contribution annuelle à l'agence pour poursuivre ses principales activités humanitaires jusqu'en 2024.

La France rappelle la nécessité d'œuvrer dans le cadre d'un accord de paix pour une solution politique à deux États et une solution juste, équitable, réaliste et durable pour les réfugiés palestiniens. L’UNRWA joue un rôle important dans cette absence de solution pour les réfugiés et les pays d’accueil.

Madame la Présidente,

Il est impératif que l’UNRWA respecte pleinement le principe de neutralité.

Plus graves sont les allégations selon lesquelles plusieurs membres du personnel de l'UNRWA auraient participé aux attaques terroristes contre Israël le 7 octobre. La France réitère sa ferme condamnation des attentats terroristes et des violences sexuelles commises par le Hamas et d'autres groupes terroristes le 7 octobre. La France exige que toute la lumière soit faite sur ces allégations et que des mesures fortes soient prises sans délai.

READ  Sahara-ONU : l'Algérie est en conflit avec le Conseil de sécurité et les Etats-Unis

La France salue les premières mesures prises par le secrétaire général de l'ONU en collaboration avec le commissaire général. C'est Mme. Il a pris note du rapport intérimaire de l'audit externe indépendant dirigé par Colonna, dont les conclusions finales seront rendues publiques le 22 avril. La France sera très vigilante quant à la pleine mise en œuvre par l'entreprise des recommandations du rapport. L'UNRWA respecte pleinement les Nations Unies et les principes humanitaires d'indépendance, de neutralité et d'impartialité.

Madame la Présidente,

La France rappelle la demande du Conseil de libération immédiate et inconditionnelle des otages détenus par le Hamas et d'autres groupes terroristes. Cela devrait se produire sans tarder. La France continuera d’œuvrer en faveur d’un cessez-le-feu immédiat et durable pour mettre fin aux souffrances des civils à Gaza. Une solution à deux États est la seule qui satisfasse les aspirations légitimes des Palestiniens et des Israéliens et garantisse la paix et la sécurité au Moyen-Orient. L’Autorité palestinienne, tant en Cisjordanie qu’à Gaza, joue un rôle clé dans ce processus. La France poursuivra ses efforts en ce sens au Conseil de sécurité et dans la région. La France a soumis au Conseil un projet de résolution qui aborde toutes ces dimensions et encourage tous les membres à soutenir cette initiative.

Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *