Il est temps de faire passer le sport africain au niveau supérieur, dit Dari à 40 ans à l’ACNOA | The Guardian Nigeria Nouvelles

Ministre des Sports, Sunday Dare (deuxième à gauche), avec ses homologues du Ghana, Mustafa Ossif (premier à gauche) ; Algérie, Abderrazak Sabbagh (troisième à partir de la gauche) ; Et l’Egypte d. Achraf Sobhi. Après avoir signé l’arrangement quadripartite sur “l’Initiative d’Abuja” sur le développement de la jeunesse et le sport… Hier

Le ministre du Développement de la jeunesse et des Sports, Sunday Dare, a officiellement annoncé hier l’ouverture des événements marquant le 40e anniversaire de la fondation du Conseil exécutif de l’Association des Comités Nationaux Olympiques d’Afrique (ACNOA) au siège de l’ANOKA à Abuja.

Dari, qui accueille les ministres de la Jeunesse et des Sports d’Algérie, du Ghana et d’Égypte, a reconnu la présence de ses homologues, affirmant qu’il était temps de faire passer le développement des sports africains à un niveau supérieur.

Il a déclaré: «Cette célébration me fait plaisir, car je vois un véritable reflet de la générosité, de la compréhension, de la coopération internationale, des sports et des échanges culturels entre 54 pays avec une vision unifiée.

« La présence de ministres de la Jeunesse et des Sports de quatre pays africains, l’Algérie, l’Égypte, le Ghana et en fait le Nigéria, est sans précédent et ouvre un nouvel horizon pour une coopération et une coordination plus poussées pour le développement du sport en Afrique. »

Le ministre a également félicité ses collègues d’être des agents de changement et de leur engagement à travailler ensemble pour améliorer les fondamentaux de la croissance et du développement du sport en Afrique.

Dare a déclaré : “Le Nigeria partage cette vision avec l’ACNOA et toutes les personnes présentes ici aujourd’hui. Promouvoir une société soucieuse de l’humanité, de la dignité et de la paix sont des principes que nous défendons, même tels qu’ils sont manifestés dans les cardinaux fondamentaux de la Solidarité Olympique en Afrique.

READ  Mbappe, le joueur du Paris Saint-Germain, veut représenter la France aux JO de Tokyo

« Depuis 2019, lorsque le siège de l’Association des Comités Nationaux Olympiques d’Afrique (ACNOA) a été transféré du Cameroun au Nigéria, le gouvernement du Nigéria a intensifié ses efforts pour soutenir les stratégies opérationnelles de l’Association, afin de promouvoir les principes de base olympiques et valeurs à travers le continent africain.

« En tant que siège olympique pour l’Afrique, le Nigéria, par l’intermédiaire du ministère fédéral de la Jeunesse et du Développement des sports, a assuré le financement continu des programmes et activités organisés par l’ACNOA pour aider à atteindre les buts et objectifs de l’organisation. »

Le ministre a également exprimé son optimisme pour l’avenir du sport africain et a appelé les membres du bureau exécutif de l’ACNOA à délibérer sur les efforts visant à développer le sport en Afrique.

L’avenir du sport africain est brillant et certain, mais seulement si nous intensifions nos efforts dans le sens du développement des infrastructures, du bien-être des athlètes et du développement des sports populaires. Telles sont les questions sur lesquelles le président de l’ACNOA, Mustafa Baraf, s’est engagé.

« Pour notre part, en tant que ministres de la Jeunesse et des Sports, nous mobiliserons la volonté politique nécessaire, tracerons la voie des initiatives et développerons une politique sportive qui peut offrir un avenir meilleur pour le développement du sport », a déclaré Dare.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *