La CAF retire à la Guinée l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations 2025

La Confédération africaine de football a annoncé, jeudi, le retrait des droits d’accueil de la Coupe d’Afrique des nations 2025 à la Guinée.

La Confédération africaine de football avait annoncé la Guinée comme pays hôte de la Coupe d’Afrique des Nations 2022 le 30 novembre 2018, mais la CAF a retiré le mandat après que le Comité exécutif a approuvé la décision de dépouiller la Guinée de ses droits d’accueil.

La Confédération africaine de football (CAF) a indiqué que la Guinée ne serait pas prête à gérer l’accueil du tournoi dans les délais fixés pour le tournoi, qui devrait débuter à l’été 2025.

« Le Comité exécutif a convenu à l’unanimité que la Guinée ne serait pas prête à accueillir la compétition », indique le rapport.

Le Comité exécutif a pris une décision unanime sur la base du rapport soumis de retirer le tournoi de la Guinée.

Le Président a suggéré qu’une délégation soit envoyée en Guinée pour l’informer de la décision prise par le Comité Exécutif.

« Décision : Le Comité exécutif a décidé d’envoyer une délégation en Guinée pour l’informer de la décision de la CAF de retirer la Coupe d’Afrique des Nations Guinée 2025 de la Guinée », a noté la CAF dans un communiqué mis à la disposition des médias.

Le président de la Fédération nigériane de football (NFF), Amajo Pinnick, a déclaré il y a quelques semaines que la Confédération africaine de football (CAF) était susceptible de retirer à la Guinée le droit d’accueillir le championnat d’Afrique biennal de football, mais la Confédération africaine de football a ensuite refusé une rapportent que le tournoi serait enlevé à la Guinée. .

READ  Le coordinateur des Super Eagles, Patrick Pascal, a déclaré que l'Algérie B est une équipe solide après le match nul 2-2

Bennick a également révélé que le Nigeria travaillait sur une candidature avec le Bénin pour accueillir le tournoi.

« Nous mettons en place une offre pour co-organiser le tournoi avec la République du Bénin », a déclaré Bennick aux médias mardi.

Le ministre des Sports a donné son aval à la candidature.

Il est temps pour le Nigeria d’accueillir un tournoi international car il existe de nombreux avantages associés à l’organisation de telles compétitions.

« De nombreux pays sont candidats à la compétition ; nous sommes confiants d’obtenir l’approbation de la CAF.

« Nous travaillons avec le ministère des Sports pour nous assurer que le Nigeria reçoit le bon hébergement. »

Depuis le début de la Coupe d’Afrique des Nations, le Nigeria a accueilli deux événements.

La première fois, c’était en 1980 lorsque les Green Eagles menés par Ota Gloria ont fait taire l’Algérie 3-0 lors de la finale qui s’est tenue au stade national de Lagos où la légende Segun Odegbami a marqué un doublé.

La deuxième fois, c’était en 2000 lorsque le pays a accueilli le Ghana après que le Zimbabwe a été remplacé par la CAF pour non-respect des spécifications du tournoi.

Cette fois, les Super Eagles ont de nouveau atteint la finale mais ont perdu 4-3 aux tirs au but contre le Cameroun après la fin du match 2-2 après prolongation.

Cependant, la CAF n’a fait aucune déclaration officielle concernant d’éventuels remplaçants en tant qu’hôtes du tournoi continental.
Si la CAF accepte ses droits d’accueil, ce sera la première fois que le Bénin accueillera le reste de l’Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.