La fin justifie les moyens pour les grues couronnées

Écrit par Maktoum Muziransa

L’équipe de l’entraîneur George Lotalo prévoyait d’aller chercher des buts contre l’Éthiopie lors du match retour des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations féminine à Addis-Abeba.
L’Ouganda avait remporté le match aller au stade St Mary Kitende 2-0 et Lotalo a prévenu que ce ne serait pas suffisant.

Il avait déjà formé son équipe pour mordre mais a été défait par l’équipe éthiopienne inspirante qui a égalisé en 31 minutes, forçant les visiteurs à s’efforcer de ne pas perdre l’égalité au lieu de la gagner sur-le-champ. L’Ouganda a eu besoin d’un peu de chance car la tentative de l’Éthiopie a été annulée pour hors-jeu à la 27e minute, mais ils l’ont rattrapé avec un deuxième but à la 31e.
En seconde période, Lotalo était de retour pour fermer boutique dans l’espoir de frapper l’Éthiopie à la pause.

La défense a mieux joué avec l’Ouganda intéressé par la possession, mais le match s’est terminé en faveur de Lucy car les deux équipes avaient besoin de pénalités pour être séparées.
La chance a encore frappé pour l’Ouganda lorsque Loza Abra a frappé la barre transversale pour tirer le premier penalty de l’Éthiopie dans ce qui s’est avéré être un penalty extrêmement douloureux à surveiller pour les deux équipes. L’Ouganda en a pleinement profité lorsque Hasifa Nasuna, qui a sauté en tant que remplaçant à la 58e minute, a converti le score 1-0. Arigash Tadesse a également réussi à sauver le prochain but de l’Éthiopie par la gardienne ougandaise Ruth Aturo tandis que le penalty de Joanne Napier est passé à côté pour laisser le score à 1-0.
Empire Addiso a transformé Asfaw à 1-1. Heureusement pour l’Ouganda, Fouzia Njemba a porté le score à 2-1 avant que Hiwot Dengesu et l’ancien capitaine Birtukan Gebrikrestos ne frappent dans le but de prolonger Atoro.

Chez les Éthiopiens, Somaya Komontal s’est efforcé de fermer les tirs au but qui ont sauvé la plupart des applaudissements pour aller directement à Atoro – non seulement pour s’assurer que l’Éthiopie rate quatre tentatives, mais pour garder l’Ouganda dans le match pendant le temps réglementaire.
« Je tiens à remercier les joueurs pour les efforts qu’ils ont déployés pour gagner ce match », a déclaré Lotalo après le match, qui s’est déroulé au stade Abebe Bikila.
L’Éthiopie avait éliminé l’Ouganda 4-2 au même stade des éliminatoires olympiques 2020 il y a deux ans, donc un score total de 2-2 sauvé des tirs au but lors des éliminatoires de l’AWCON serait une belle revanche pour les champions.
L’Ouganda rencontrera le Kenya lors du deuxième et dernier tour des éliminatoires du 14 au 23 février 2022 dans un autre match de rancune, ce dernier ayant éliminé l’ancien 1-0 lors du premier tour des éliminatoires de l’AWCON en 2018.

Le vainqueur de cette confrontation rejoint 10 autres et accueille le Maroc en finale en juillet 2023. Après cela, les quatre vainqueurs se qualifieront automatiquement pour les demi-finales de la Coupe du Monde Féminine 2023 tandis que les deux meilleures joueuses suivantes se qualifieront pour l’inter- qualificatifs de la confédération. Coupe du monde en Nouvelle-Zélande et en Australie.

ocon qualifié

Les publicités

Premier tour : Ouganda 2 (2) – 2 (1) Éthiopie
* L’Ouganda avance 2-1 aux tirs au but
Après un score cumulé de 2-2 avec l’Éthiopie
Le second tour : prévu en février 2022
Ouganda vs Kenya
Burundi vs. Djibouti
Zambie vs Namibie
Zimbabwe contre Botswana
Afrique du Sud vs Algérie
Tunisie vs Guinée équatoriale
Togo contre Gabon
Cameroun vs Gambie
Sénégal vs Mali
Guinée Bissau vs Burkina Faso
Nigéria vs Côte d’Ivoire
* Les vainqueurs se qualifient pour rejoindre le Maroc hôte lors de la phase finale prévue en juillet 2022.

READ  Tadej Poujacar reste dominant sur le Tour de France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *