La France dit parmi 27 morts des femmes enceintes en Manche

Un responsable du gouvernement français a déclaré jeudi que des enfants et des femmes enceintes figuraient parmi au moins 27 migrants décédés lorsque leur petit bateau a coulé alors qu’ils tentaient de traverser la Manche. Le ministre de l’Intérieur Gerald Darmanen a également annoncé l’arrestation d’un cinquième passeur présumé impliqué dans la tragédie migratoire la plus meurtrière à ce jour sur la dangereuse voie maritime. Dans leur réponse immédiate au naufrage, les autorités françaises ont fourni des chiffres légèrement différents pour le nombre de tués, de 27 à 31. Le nombre utilisé par Darmanin jeudi était de 27.

Darmanin a déclaré que les autorités s’efforçaient d’établir la nationalité des victimes de la noyade mercredi. Deux survivants ont été traités pour hypothermie. Darmanin a déclaré à la radio RTL que l’un est irakien et l’autre est somalien.

« Des femmes enceintes, des enfants sont morts », a-t-il déclaré, sans détailler leur nombre. Mercredi, Darmanin avait déjà annoncé l’arrestation de quatre trafiquants présumés en lien avec le naufrage du bateau. Il a déclaré à RTL qu’un cinquième passeur présumé avait été arrêté dans la nuit.

(Cette histoire n’a pas été modifiée par le personnel de Devdiscourse et est automatiquement générée à partir d’un flux partagé.)

READ  Découvrez les nouveautés d'Epcot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *