La France et l’Algérie signent une déclaration de « progrès irréversibles » dans leurs relations

Le président français Emmanuel Macron, à gauche, serre la main du président algérien Abdelmadjid Deboun lors d’une conférence de presse à Alger, Algérie, le 25 août 2022/CFP

Le président français Emmanuel Macron, à gauche, serre la main du président algérien Abdelmadjid Deboun lors d’une conférence de presse à Alger, Algérie, le 25 août 2022/CFP

Le président français Emmanuel Macron et son homologue algérien Abdelmadjid Debon ont annoncé samedi une « nouvelle avancée irréversible » dans les relations entre leurs pays, mettant fin à la visite de Macron visant à mettre fin à des mois de tensions.

Dans une déclaration commune, « la France et l’Algérie ont décidé d’ouvrir une nouvelle ère… jetant les bases d’un partenariat renouvelé qui se traduit par des projets d’avenir et une approche ferme et constructive tournée vers la jeunesse ».

Macron est arrivé jeudi dans le pays d’Afrique du Nord pour une visite de trois jours visant à apaiser les liens tendus et à renforcer la coopération.

Alger et Paris sont incapables de normaliser leurs relations car ils sont toujours incapables de résoudre les problèmes liés à leur passé, qui comprend la domination coloniale de la France sur l’Algérie.

Leurs relations bilatérales ont également été touchées par une rupture diplomatique sur les critiques de Macron à l’égard de l’Algérie après que la France a décidé de réduire le nombre de visas accordés aux responsables algériens en septembre de l’année dernière.

En réponse, Alger rappelle son ambassadeur en France et ferme son espace aérien aux avions militaires français. Après des mois de crise, les deux pays ont décidé de reprendre les pourparlers politiques en décembre de l’année dernière.

READ  L'Algérie offre une église historique, mais s'arrête Christian Vora...... | Actualités et reportages

(Avec la contribution de l’AFP et de Xinhua)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.