La France met fin à son différend sur les visas avec l’Algérie

Commentaire

ALGER, Algérie – La France a annoncé dimanche qu’elle avait mis fin à un différend sur les visas avec l’Algérie, dans le cadre des efforts visant à rétablir les liens avec son voisin nord-africain.

Après avoir rencontré des responsables algériens en visite, le ministre français de l’Intérieur, Gérald Turmanin, a déclaré que les relations diplomatiques « reviendraient à la normale ».

La France a annoncé l’année dernière qu’elle réduirait considérablement le nombre de visas accordés aux ressortissants algériens, marocains et tunisiens. La France a déclaré que cela était dû au fait que les gouvernements nord-africains refusaient de délivrer des documents consulaires à leurs citoyens illégalement expulsés de France.

La décision française a profondément irrité les responsables nord-africains et compliqué la coopération dans d’autres secteurs.

Plus tôt cette année, la France a annoncé un règlement du conflit avec la Tunisie. Vendredi, le ministre français des Affaires étrangères a annoncé le retour à des relations diplomatiques normales avec le Maroc.

Dormanin s’est rendu ce week-end en Algérie et a annoncé une « relation de visa et d’échanges entre nos peuples » renouvelée dans la lignée des liens très forts et amicaux entre la France et l’Algérie.

Il a ajouté qu’ils avaient également discuté de la coopération en matière de sécurité entre les pays.

READ  Des entreprises algériennes et chinoises ont signé un protocole d'accord pour exploiter le minerai de fer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *