La France révise son objectif de déficit pour 2024, avec pour objectif d’atteindre la limite européenne en 2027

PARIS (Reuters) – La France, deuxième économie de la zone euro, a révisé son objectif de déficit budgétaire général pour cette année à 5,1% de la production économique contre 4,4%. d’ici 2027, a annoncé mercredi le ministère des Finances.

Avec des taux d'intérêt élevés, une croissance atone et un historique de dépenses excessives, le gouvernement français est sous pression pour expliquer comment il évitera une crise budgétaire qui pourrait mettre en péril sa cote de crédit et menacer le gouvernement d'Emmanuel Macron.

Après avoir déjà annoncé 10 milliards d'euros de coupes d'urgence plus tôt cette année, le gouvernement vise à réduire les dépenses publiques de 10 milliards d'euros supplémentaires d'ici 2024, ont déclaré des responsables du ministère des Finances lors d'un point de presse.

Ils ont qualifié les nouveaux objectifs d' »ambitieux mais crédibles ».

Bien que la France ait largement raté l'objectif de déficit de l'année dernière, le gouvernement refuse d'abandonner l'espoir de réduire le déficit budgétaire en dessous de la limite européenne de 3 % d'ici 2027, la fin du quinquennat de Macron.

Le déficit devrait atteindre 5,5 % du PIB en 2023, ce qui relève l'objectif du gouvernement de 4,9 %. De nombreux pays de l'UE, notamment l'Italie, dépassent la limite de 3 % de déficit.

(Reportage de Michael Rose, édité par Dasilo Hummel et Christina Fincher)

READ  Le ministre des Affaires étrangères Sana apprécie la position de l'Algérie sur la question palestinienne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *