Le mystérieux printemps français Foss Dion tient obstinément ses secrets

Probablement un géant, mortel Serpent Foss Dion est suspendu sous le printemps en Bourgogne, en France. Il est également possible qu’il n’y ait pas eu de serpent – une légende liée par les anciens habitants du village de Donerre où se trouve la source – mais parce que personne n’a pu aller au fond. Personne ne pouvait aller au fond de lui.

Phos dion est un ressort corrodé (un Chariot Selon Merriam-Webster, une zone de calcaire irrégulière avec des dolines, des ruisseaux souterrains et des grottes rejette en moyenne 82 gallons (311 litres) par seconde, ce qui est un taux de décharge inhabituellement élevé pour ce type de source, mais le taux de décharge de la le terrain varie d’une saison à l’autre. Si vous visitez Phos Dion, qui se traduit par “Divine Pit”, vous pouvez voir la source, une piscine circulaire en pierre construite au 18ème siècle, remplie de joyaux d’eau colorée: turquoise, ambre et céruléen, minéraux dans des grottes calcaires colorées, de quelle eau émerge. L’ouverture d’une de ces grottes est visible depuis le bord du lit.

En effet, les humains utilisent la phosphodiestérase avant d’être observés – pour boire, se laver, cuisiner et se laver – il y a des histoires et des légendes sur le printemps, certaines que nous connaissons et d’autres pas. Au Moyen Âge, on pensait que Phos Dion avait un serpent tournant profondément dans son cœur, et certains pensaient que c’était un portail vers un autre monde. Cette source figure en bonne place dans les descriptions des miracles accomplis par le moine du 7ème siècle, Saint-Jean de Rio, qui est venu dans la région en 645 après JC pour nettoyer la source, qui à cette époque était un marais inutilisable. On dit que le moine est un creuseur Basilic – Demi-coq et demi-lézard – Tué au printemps, permettant aux gens de retrouver l’utilisation de Phos Dion pour boire, se rincer, etc.

READ  La France empêche certains responsables libanais d'entrer

Ces jours-ci, Phos Dion a l’air très à la mode de l’extérieur, entouré d’un de ses lits de pierre La voir, Une buanderie commune, a été construite au 18ème siècle pour protéger les femmes des éléments comme elles le faisaient dans la buanderie de printemps. Mais sous la surface de l’eau, la source est sauvage lorsque Saint-Jean de Rio vient la contrôler.

Le grand mystère de la fontaine Foss Dion est la provenance de son eau. Bien sûr, beaucoup d’eau en sort, et comme d’autres sources de charrette, l’eau émerge également d’un réseau de grottes de calcaire souterraines. Cependant, aucun plongeur n’a pu retracer sa source et beaucoup de ceux qui ont essayé ne sont pas revenus vivants.

Ce n’est qu’en 1974 que Foss a tenté de plonger dans les profondeurs de Dion, en essayant de pénétrer dans le labyrinthe de deux chambres de plongée et des tunnels étroits de la source. Ces deux plongeurs ne sont jamais revenus pour dire ce qu’ils avaient vu. Un autre plongeur l’a essayé en 1996, mais il a également perdu la vie contre Phos Dion. De nombreuses années plus tard, les plongeurs ont été interdits de plongée jusqu’au printemps 2019, lorsque le plongeur Pierre-Eric Design a entrepris d’explorer 370 mètres de sentier. Heureusement, il est revenu vivant, mais n’a pas trouvé la source de la source – il n’a pas trouvé une autre dimension ou un serpent terrifiant.

Il reste encore du temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *