La France s’apprête à doubler la dose de vaccin contre le coviole pour les pays les plus pauvres

Posté sur: Modifié:

Paris (AFP)

Le président Emmanuel Macron a promis dans une vidéo diffusée lors d’un concert citoyen du monde à Paris samedi que la France doublerait le nombre de vaccins qu’elle envoie aux pays pauvres.

“L’injustice est que, sur d’autres continents, apparemment, la vaccination est trop tardive”, a-t-il déclaré. « Il faut aller vite, fort.

“La France promet de doubler le nombre de doses qu’elle donne”, a-t-il ajouté. “Nous allons donner une dose de 60 millions à 120 millions.”

Il a dit que c’était plus élevé que les niveaux jamais gérés en France.

Mercredi, les États-Unis ont annoncé qu’ils allaient doubler les dons de doses de vaccins, portant leur contribution totale à 1,1 milliard de dollars.

Le président Joe Biden a décrit l’épidémie comme une “crise technologique globale” et a déclaré que “nous avons besoin d’autres pays à revenu élevé pour réaliser leurs propres ambitions”.

L’Union européenne a promis de distribuer 500 millions de doses.

Par ailleurs, le président chinois Xi Jinping, dans un message vidéo diffusé mardi à l’ONU, a promis un total de deux milliards de doses d’ici la fin de cette année, réitérant un chiffre déjà avancé par les responsables chinois.

On ne sait pas combien d’entre eux seront vendus et combien seront donnés.

– Plus d’argent pour l’Afrique : Macron –

Macron a déclaré dans un communiqué que la France travaillerait avec l’UNICEF, l’organisme des Nations Unies pour les enfants, pour travailler à l’organisation des vaccinations dans les pays africains.

Macron a déclaré que la France détournerait 20% des fonds spéciaux du Fonds monétaire international (FMI) vers des programmes conçus pour redémarrer l’économie des pays africains.

READ  Les Cubains "déçus" par le manque d'action de Biden

“Si toutes les grandes puissances font de même que la France, nous atteindrons 100 milliards de dollars pour l’Afrique”, a-t-il ajouté.

Gouv-19 : Vaccin dans le monde entier AFP

Enfin, Macron a promis que la France dépenserait 30 330 millions pour promouvoir l’éducation en France.

Le président de l’Organisation mondiale de la santé, Tetros Adanom Caprais, a condamné à plusieurs reprises l’injustice des fluctuations massives des niveaux de vaccins dans les pays riches et pauvres.

« Je ne resterai pas silencieux quand je pense que les entreprises et les pays qui contrôlent la distribution mondiale des vaccins devraient être satisfaits si les pauvres du monde sont laissés pour compte », a-t-il déclaré plus tôt ce mois-ci.

Lors d’une réunion de l’Union africaine au début du mois, les dirigeants africains ont demandé la possibilité d’acheter une dose de vaccin pour leur peuple.

Selon les estimations de l’AFP tirées de sources officielles, 53 pays d’Afrique, avec une population de plus de 1,3 milliard d’habitants, disposent d’un total de 10 doses de vaccin pour 100 personnes.

En revanche, aux États-Unis et au Canada, avec une population d’un peu plus de 368 millions d’habitants, il y a 120 doses pour cent personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *