La France s'unira pour le sport, pas pour la politique

Écoutez cette histoire.
Profitez de plus de fichiers audio et de podcasts sur Département de contrôle interne ou Android.

Votre navigateur ne prend pas en charge l'élément

TCela fait un an Nous serons en 2024 lorsqu’Emmanuel Macron cherchera à rétablir son leadership en Europe et que la France commencera à envisager la course pour lui succéder. Les deux se dérouleront dans le contexte des Jeux olympiques de Paris, qui serviront de vitrine mondiale pour la France et de test de sa capacité à travailler ensemble en tant que nation dans une période de turbulences et d’instabilité.

En 2017, le président français nouvellement élu a exposé sa vision d’une Europe plus « souveraine » et indépendante dans un discours à la Sorbonne. En 2024, Macron tentera de relancer cette campagne pionnière. Alors que l'Europe célèbre le quatre-vingtième anniversaire de sa fondation DocteurAprès ce déclin, cela l’incitera à prendre conscience de nouveaux risques géopolitiques, notamment le risque que l’Amérique puisse à nouveau élire un président moins engagé en faveur de la sécurité européenne. Attendez-vous à entendre beaucoup parler de « l’autonomie stratégique » européenne. Macron défendra également l'intégration de l'Ukraine à l'Union européenne UE Et OTAN.

Dans le même temps, son pays commencera à réfléchir à son successeur. En 2027, lors des prochaines élections présidentielles, Macron devra se retirer après deux mandats. La grande question est de savoir qui, dans la communauté politique au sens large, peut le remplacer et affronter Marine Le Pen d’extrême droite.

Les premiers candidats incluent Edouard Philippe, ancien Premier ministre ; Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur ; Bruno Le Maire, ministre des Finances. Les sondages montrent que Philip est le meilleur. Mais d’autres tenteront leur chance, notamment Jean Castex, un autre ancien Premier ministre, ou encore Gabriel Attal, l’ambitieux ministre de l’Éducation de 34 ans.

Macron ne soutiendra pas un successeur bien avant le vote, préférant montrer que son emprise reste ferme. Son programme de réformes intérieures comprendra une tentative d'atteindre le plein emploi et plus encore. dirigiste « Planification verte », comprenant des investissements dans les transports publics, de nouveaux réacteurs nucléaires et la production de batteries. La cathédrale Notre-Dame reconstruite sera inaugurée cinq ans après l'incendie. De son côté, Le Pen transformera le vote du Parlement européen de juin en un appel à des sanctions à mi-mandat contre Macron. Son parti, le Rassemblement national, pourrait prendre la tête du scrutin national, ce qui raviverait les inquiétudes quant au retour du vote d’extrême droite avant 2027. Cela pourrait également inciter Macron à se débarrasser de sa première ministre, Elisabeth Bourne.

Les désaccords sur le conflit entre Israël et Gaza pourraient aggraver les divisions politiques. La principale coalition de gauche pourrait se diviser. Les inquiétudes concernant les tensions sectaires et l’antisémitisme vont également s’intensifier. La France abrite les plus grandes populations juives et musulmanes d'Europe.

Malgré la polarisation politique, la France tentera de se rassembler aux JO du 26 juillet au 11 août. Une cérémonie d'ouverture haute en couleurs aura lieu à Paris le long de la Seine. La préparation aux Jeux sera marquée par des différends concernant des liaisons de transport incomplètes, des billets coûteux et des craintes de terrorisme. Mais une fois l'action lancée, les Français apprécieront le spectacle. Macron espère vivement que l’esprit d’unification perdurera.

Sophie Bader, Responsable du bureau parisien L'économiste, Paris

READ  Yadea devient partenaire de naming pour les compétitions de BMX Freestyle Park au FISE Xperience Series 2022, alimentant la vitesse et la passion à Thonon-les-Bains et au Havre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *