La France surperforme les marchés mondiaux avec le FTSE en baisse

Une multitude de services publics, de sociétés d’investissement et de mineurs ont pesé sur le meilleur indice boursier de Londres lundi.

Le FTSE 100 a terminé la journée dans le rouge, en baisse de 51,25 points. L’indice a laissé 0,7% à 7 618,31.

« Le FTSE 100 … a connu un début de semaine faible avec la baisse des prix du pétrole pesant sur le secteur de l’énergie alors que les inquiétudes grandissent face à une forte baisse de la demande en Chine, en raison des restrictions strictes de Covid mises en œuvre à Shanghai », a déclaré Michael Hewson, analyste chez CMC Markets. .

Il a ajouté: « Du côté positif, l’augmentation du nombre de passagers via Heathrow en mars, à leurs meilleurs niveaux depuis le début de la pandémie, a donné un coup de pouce (propriétaire de British Airways) IAG, malgré les divers problèmes liés à Covid auxquels il est confronté au Royaume-Uni. aéroports. .

« Les actions d’EasyJet sont également plus élevées, tout comme Rolls-Royce, car l’optimisme concernant la saison des vacances d’été renforce le sentiment général. »

La France a été loin des marchés mondiaux, réussissant à rester assez stable alors que ses concurrents sont dans le rouge.

Cela s’est produit le lendemain du jour où les électeurs se sont rendus aux urnes dans toutes les régions du pays et de ses territoires pour élire un nouveau président.

Au premier tour de l’élection présidentielle, Emmanuel Macron s’en sort mieux que prévu avec 27,8% des suffrages.

Il affrontera la candidate d’extrême droite Marine Le Pen au second tour. Elle a obtenu 23,1% des voix.

READ  Preview-Football-L'Autriche n'a pas l'intention de faire un match nul tactique contre l'Ukraine

Ce résultat meilleur que prévu a également eu un effet positif sur l’accumulation d’actifs français au sens large, les investisseurs supposant que la victoire de Le Pen devenait moins probable, bien que cette croyance puisse être prématurée, étant donné l’impopularité de Macron auprès de certaines couches de la société française. dit M. Hewson.

Le Cac 40 à Paris a clôturé en hausse de 0,1%, tandis que le Dax allemand a baissé de 0,6%.

À Wall Street, les marchés se négociaient à la baisse, le S&P 500 perdant 1,1 % tandis que le Dow Jones perdait 0,5 % au moment de la fermeture des marchés en Europe.

Sur les marchés des changes, la livre a baissé de 0,05% à 1,3034 face au dollar, tandis qu’elle s’est appréciée de 0,09% à 1,1979 euro.

Dans les nouvelles de l’entreprise, la Financial Conduct Authority a confirmé qu’elle ne s’opposerait pas au programme d’indemnisation des clients du prêteur Amigo.

Les actions d’Amigo, qui connaît des difficultés depuis 2019 et ont perdu la quasi-totalité de sa valeur au cours des cinq dernières années, ont clôturé en hausse de 10,4 %.

Pendant ce temps, les actions de Marks Electrical ont augmenté de 2,3% après que la société a signalé une forte demande, les revenus cotés ayant augmenté de 44% au cours de l’année à fin mars.

Les plus fortes hausses du FTSE 100 ont été les systèmes BAE, avec une hausse de 21,4 points à 765 pixels ; Mondi, augmentation de 40 points à 1 453 pixels ; IAG, en hausse de 3,32 pixels à 136,48 pixels ; Pearson, augmenté de 16 pixels à 778,2 pixels ; et Smurfit Kappa, en hausse de 60 points à 3 130 pixels.

READ  Rugby-Prop Sio rejoint la liste des blessés australiens avant la série française

Prudential a été le plus grand perdant de la séance, en baisse de 43,5 pence à 1 059 pence. Experian, en baisse de 109 pixels à 2 798 pixels ; Halma, en baisse de 90 points à 2442 pixels ; Hargreaves Lansdowne, en baisse de 35,9 points à 994,6 pixels ; et Ashtead, en baisse de 129p à 4 550p.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.