La France teste des « taxis volants » pour les Jeux olympiques d’été de 2024 à Paris

Les autorités françaises testent des « taxis volants » pour les Jeux olympiques et paralympiques d’été de 2024 à Paris.

Grande image : Projet « Inédit en Europe » Créer un « Verteboard » pour transporter des passagers en taxis aériens électriques pendant les Jeux Olympiques et Paralympiques Rapport de l’aéroport de Paris.

  • Le fabricant américain d’eVTOL, ainsi que d’autres sociétés telles que Joby Aviation, Volocopter, Airbus, Vertical Aerospace et Ascendance, effectueront des tests sur un site de base à Pontoise, dans la banlieue nord-ouest de la capitale française.
  • Une façon est de prendre des passagers entre Paris-Charles de Gaulle et l’aéroport du Bourget et le centre de Paris. L’itinéraire traverse deux banlieues au sud-ouest de la ville.

Ce qu’ils disent: Dans un communiqué, le ministre français des Transports Jean-Baptiste Djebbari a déclaré que le gouvernement français s’était « pleinement engagé » dans le projet en fournissant près de 25 millions d’euros (28 millions de dollars) pour le développement de taxis volants et d’autres projets de transport innovants. .

  • « Tout est au bon endroit : partenariat, innovation, zones de test, réglementation, financement », a déclaré DeJebury.
  • « Il y a tous les ingrédients du succès, et il ne reste plus qu’à l’accomplir. »

Notre bulle de pensée, Grâce à Ina Freight d’Axios : les Jeux olympiques de Tokyo 2021 offrent également à la société de télécommunications japonaise NDT l’occasion de tester la technologie de téléprésence telle que les acclamations à distance et les hologrammes.

Aller plus loin: Les taxis aériens électriques se préparent à partir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.