La Mauritanie étourdit et expulse l'Algérie, et le Cameroun se qualifie pour les huitièmes de finale – première place

L'Algérie, ancien champion, a été éliminée de la Coupe d'Afrique des Nations en phase de groupes mardi après une défaite choc contre la Mauritanie, mais le Cameroun a assuré sa place en huitièmes de finale grâce à une victoire palpitante contre la Gambie.

L'Algérie a remporté son deuxième titre en Coupe d'Afrique des Nations en Egypte en 2019 mais a ensuite été éliminée dès la phase de groupes de la dernière édition au Cameroun il y a deux ans avec un seul point et un but marqué.

Cette saison a également été mauvaise pour l'équipe de Djamel Belmadi, qui a égalisé lors de ses deux premiers matches du groupe D contre l'Angola et le Burkina Faso, mais qui se serait qualifiée pour les huitièmes de finale si elle avait obtenu un point contre la Mauritanie à Bouaké.

Cependant, la Mauritanie, qui avait perdu ses deux premiers matches en Côte d'Ivoire et n'avait jamais gagné lors de huit précédentes participations à la Coupe d'Afrique des Nations, s'est imposée 1-0 grâce à un but inscrit à la 37e minute par le capitaine Mohamed Dalla Yali, qui joue pour son équipe. en Afrique. Irak.

Le résultat L'Algérie – qui a débuté le match avec Riyad Mahrez sur le banc – a été reléguée à la dernière place de son groupe et est rentrée chez elle après six matches de Coupe des Nations sans victoire depuis sa victoire 1-0 sur le Sénégal en finale de 2019.

La Mauritanie entre dans l’histoire

De son côté, la Mauritanie est certaine de se qualifier pour les huitièmes de finale pour la première fois de son histoire en tant que l'une des quatre meilleures équipes classées troisièmes.

READ  5 choses à savoir le 14 novembre 2021 : Ahmaud Arbery, Andrew Cuomo, Medicare, Adele et les Steelers

« Personne ne pensait à la Mauritanie, mais le football est comme ça, plein de surprises, et nous avons été récompensés pour tout le travail que nous avons accompli », a déclaré l'entraîneur mauritanien Amir Abdou à Canal Plus Afrique.

L'Angola a terminé premier du Groupe D devant le Burkina Faso après avoir battu les Étalons 2-0 à Yamoussoukro grâce à un but dans chaque mi-temps de l'attaquant égyptien Mapulolo et du Zeni de l'AEK Athènes.

Les Angolais se sont qualifiés pour les huitièmes de finale pour la première fois depuis qu'ils ont accueilli le tournoi en 2010 et affronteront désormais la meilleure équipe troisième, à Bouaké, en huitièmes de finale.

Le Burkina Faso, vice-champion en 2013 et demi-finaliste il y a deux ans, se rendra à Korhogo, ville du nord du pays, pour affronter mardi prochain les vainqueurs du groupe E, qui seront le Mali, l'Afrique du Sud ou la Namibie.

Plus tôt mardi, le Cameroun, quintuple champion, s'est qualifié pour le tour suivant grâce à une victoire 3-2 sur la Gambie lors d'un match inhabituel à Bouaké.

Les deux équipes avaient besoin d'une victoire pour avoir une chance de se qualifier dans le groupe C, et le Cameroun a pris l'avantage en début de seconde période grâce à une tête de Carl Toko-Ekambi.

Mais la Gambie, qui avait atteint les quarts de finale il y a deux ans, a égalisé à la 72e minute lorsqu'Able Jallow, non marqué, a trompé Fabrice Ondoa, préféré dans les buts à Andre Onana de Manchester United.

Ebrima Kohli a donné l'avantage à la Gambie à cinq minutes du terme, ce qui signifiait que les Lions Indomptables étaient sur le point de sortir.

READ  L'Algérie et le Maroc se disputent sur le Sahara occidental à l'ONU

Cependant, James Gomez a transformé un centre dans son propre filet deux minutes plus tard pour porter le score à 2-2, et Christopher Waugh a ensuite marqué le but vainqueur pour le Cameroun dans le temps additionnel.

« Cela fait partie de notre ADN, c'est ce que nous sommes », a déclaré l'entraîneur camerounais Rigobert Song lorsqu'on lui a dit que son équipe ne sait jamais quand elle est battue.

Ils se rendront désormais à Abidjan pour un huitième de finale difficile face au Nigeria samedi, tandis que la Gambie rentrera chez elle avec trois défaites en autant de matches.

Le Sénégal est parfait, le Ghana est éliminé

L'entraîneur gambien Tom Saintveit a confirmé après le match qu'il quitterait son poste, même si son contrat court jusqu'en 2026.

Pendant ce temps, le Sénégal, champion en titre, a battu la Guinée 2-0 à Yamoussoukro pour prendre la tête du groupe C à 100 %, avec Abdoulaye Seck et Elimane Ndiaye marquant en seconde période.

Ils restent à Yamoussoukro pour les huitièmes de finale de lundi prochain contre l'une des meilleures équipes classées troisièmes, et il y a de fortes chances qu'ils se retrouvent face à l'hôte, la Côte d'Ivoire, qui est toujours en lice pour la qualification malgré sa troisième place dans le groupe A.

Le retour du Cameroun relègue la Guinée – dont l'attaquant vedette Serhou Guirassi revient de blessure – à la troisième place, mais elle se qualifiera pour le tour suivant.

Mais ces résultats ont condamné le Ghana, quadruple champion, à la sortie.

La phase de groupes se terminera mercredi, avec l'Afrique du Sud affrontant la Tunisie et la Namibie contre le Mali dans le groupe E, tandis que la Tanzanie affrontera la République démocratique du Congo et la Zambie avec le Maroc dans le groupe six.

READ  Les médecins préviennent que les hôpitaux pourraient être débordés alors que la France se prépare à un troisième verrouillage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *