La moitié de la population algérienne vaccinée contre le Govt-19 : ministre

Un travailleur médical d’un hôpital de Plida, en Algérie, prépare le vaccin Covit-19 le 30 janvier 2021. La distribution du vaccin algérien Govt-19 a commencé samedi à Plida, où le premier cas du pays a été signalé début 2020. La campagne devrait être lancée avec des agents de santé, des personnes âgées et d’autres personnes vulnérables à travers le pays. (Xinhua)
Un travailleur médical d’un hôpital de Plida, en Algérie, prépare le vaccin Govit-19. / Xinhua

Le ministre algérien de la Santé Abderrahman Benbusit a annoncé jeudi que la moitié de la population ciblée en Algérie avait été vaccinée avec le vaccin Covit-19.

L’agence de presse officielle ABS a rapporté que Benbosit avait fait ces remarques après une réunion avec d’autres responsables gouvernementaux.

Il a déclaré que 10 millions des 20 millions de la population cible du pays ont bénéficié de la campagne nationale de vaccination contre Govt-19.

Benbosit a exhorté les citoyens à se faire vacciner car c’était “le seul moyen efficace d’empêcher la propagation du virus et la quatrième vague d’infection”.

Le ministre a appelé tous les départements à « inviter toutes les personnes à se faire vacciner dans les plus brefs délais ».

L’Algérie a étendu sa campagne de vaccination contre Govt-19 le 4 septembre.

Article précédentLe Lesotho coopère avec l’Afrique du Sud dans la lutte contre la traite des êtres humains
Article suivantLe leader de l’ONU dit que le monde doit changer les priorités alimentaires pour sauver la planète
Avatar