La tendance toit blanc « cool roofing » gagne en popularité en France

La « toiture fraîche » – la pratique des propriétaires qui peignent leurs toits en blanc pour tenter de réduire les températures intérieures – gagne en popularité en France.

La pratique s’inspire de bâtiments tels que les célèbres maisons rocheuses des Cyclades, qui sont entièrement peintes en blanc.

Peindre votre plafond en blanc :

  • Refroidir la température interne

  • Prolonger la durée de vie des matériaux de toiture

  • Permettre aux propriétaires de faire des économies sur leurs factures d’énergie

Cette pratique est très répandue en France, d’autant plus qu’elle est respectueuse de l’environnement du fait des coûts énergétiques. UN Sondage par Le site immobilier en ligne Trimky a constaté que 55 % des Français considèrent que rendre leur logement plus éco-efficace est une priorité.

«Cool Roofing» est un terme américain. Cela comprend la peinture des plafonds de la propriété avec de la peinture blanche réfléchissante. Cela signifie que le toit absorbe moins de chaleur et garde l’air plus frais à l’intérieur de la propriété.

30% des fuites d’énergie se produisent à travers les toits ordinaires.

La peinture aide le matériau de toiture à durer plus longtemps car elle le protège des dommages causés par les températures élevées.

Selon Jeff Smith, un expert en toit vivant à l’Université de Sydney, a parlé Le journal The GuardianUn toit blanc peut refléter jusqu’à 85 % de la lumière du soleil.

startups françaises

En France, plusieurs start-up sautent sur la tendance, dont Cool Roof France et Energicool.

La toiture froide est située dans le Finistère (Bretagne), France. Son directeur Julien Martin-Couture affirme que son traitement de peinture réfléchissante, un type de mélange de peinture « en forme de crêpe », « peut réduire la température dans une pièce de 6-7C ».

READ  La Tunisie invite les Algériens à disparaître

Frédéric Lachèvre, président et fondateur de Cool Roof, a déclaré : « Avec trois couches de peinture réfléchissante, on peut vivre sans climatisation pendant 20 ans. »

Le mélange est fait avec de la peinture, du bicarbonate de soude, de la caséine et de la poussière de marbre Ouest France a signalé.

M. Martin-Couture a ajouté : « Son objectif est d’amener les gens à faire ce processus à la maison et d’aller vers une transition écologique. Selon les magasins utilisés, le coût sera au maximum de 3 € par personne et par mètre carré ».

Cette pratique n’est pas limitée aux résidences privées; A Nîmes, un supermarché Carrefour a repeint son toit en blanc et installé des panneaux solaires. À Quimper, le supermarché E.Leclerc a déclaré avoir économisé 20 000 € en frais d’électricité en faisant exactement cela.

Cependant, le peindre en blanc n’est pas le seul moyen de profiter des avantages d’un toit écologique. Une autre méthode consiste à installer un « toit végétal » recouvert de plantes. Cette méthode offre une isolation thermique, car les plantes agissent comme une sorte d’écran de protection contre le soleil.

Articles Liés

CEE : Prime à la rénovation des logements en résidence principale et secondaire
Une famille française éco-responsable se prépare à vivre « hors réseau »
Faire ses courses, conduire, se loger : ce que la nouvelle loi climat va changer
La première maison en bois « flat pack » à bas prix de France est en construction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.