La tentative de Sophie Ingle n’a pas suffi car le Pays de Galles a perdu contre la France lors des éliminatoires de la Coupe du monde

Le Pays de Galles a perdu 2-1 lors des éliminatoires de la Coupe du monde féminine alors que la France a maintenu son record de 100% à Lonelli.

Wendy Renard et Marie-Antoinette Cotto ont marqué en France, qui sont troisièmes au monde – 28 places au-dessus du Pays de Galles – avec sept victoires en plusieurs matches.

Sophie Ingle a réduit de moitié le déficit avec une frappe de diversion à 19 minutes de la fin et a refusé d’égaliser pour le Pays de Galles lorsque Gemma Evans a été expulsée pour un hors-jeu de la tête.

Helen Ward a été expulsée à la pause pour remporter sa 100e sélection et devenir la quatrième femme galloise à atteindre ce cap après Ingle, Jess Fishlock et Loren Dykes.

La Slovénie s’est imposée 2-0 au Kazakhstan, un point devant le Pays de Galles pour terminer deuxième des barrages.

Mais la Slovénie est allée en France mardi, disputant un match de plus que celui de Gemma Grainger.

Le Pays de Galles, qui affronte le Kazakhstan, n’a pas encore marqué un point en six matchs, le même soir.

Lorsque les deux équipes se sont rencontrées en Bretagne en novembre, la France s’est imposée 2-0 et a dominé les premières étapes du Park Y Scarlett avec l’ailier du Paris Saint-Germain Guidadio Diani.

Diane a eu deux occasions d’ouvrir le score à la 16e minute.

Laura O’Sullivan a déjoué sa première tentative dans un poste voisin avant que la France ne puisse recycler.

Bien qu’il soit souvent freiné par l’élégant football à une touche de la France, le Pays de Galles a connu des moments brillants en première mi-temps.

READ  Amuneke Tips Algeria, prédit une meilleure concurrence

Après un combat au banc des pénalités, Ingle a été bloqué par une tentative, et Fishlock n’a pas réussi à profiter du mauvais coup de poing de Paul Beard-Magnin dans le but français.

Gary Jones de Manchester United a représenté Kaylee Green, suspendue, qui a été contrainte de sauver un poteau de Beard-Magnin.

La France sortait de l’impasse 31 minutes après le brillant coup d’O’Sullivan sur l’essai de Renard.

Sandy Toleti balance un autre corner et Renard se lève à nouveau pour marquer avec une tête de café au carbone.

La France a doublé son avance après 57 minutes, Cotto bloquant la tentative de dégagement d’O’Sullivan, lui laissant la tâche facile de faire rouler le ballon dans le filet vide.

Ingle a pris la décision de tirer à travers une foule de défenseurs français avec son cinquième but gallois.

La tentative de Diane a été retardée et la France avait besoin d’une victoire de plus pour se qualifier pour les finales de l’année prochaine en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.