La victoire historique de la Mauritanie humilie l'Algérie avec sa sortie soudaine de la Coupe d'Afrique des Nations

Mohamed Dalla Yali marque pour la Mauritanie lors d'une victoire surprise en Coupe d'Afrique des Nations contre l'Algérie. (Kenzo tripouillard)

L'Algérie, ancien champion, a quitté mardi la Coupe d'Afrique des nations après avoir perdu 1-0 contre la Mauritanie, qui accuse un retard de 75 places au classement mondial.

Le capitaine Mohamed Dalila Yali a marqué à la 37ème minute à Bouaké pour l'équipe non qualifiée du groupe D, qui occupera l'une des quatre places réservées aux troisièmes de la phase de mini-ligue.

L'Angola a battu le Burkina Faso 2-0 dans le même groupe, se plaçant ainsi en tête du classement final avec sept points. Le Burkina Faso (quatre) et la Mauritanie (trois) se sont également qualifiés pour les huitièmes de finale.

L'Algérie, championne en 1990 et 2019, est arrivée en Côte d'Ivoire parmi les favoris pour remporter le Championnat d'Afrique de football, mais en est repartie sans remporter le moindre match.

Après avoir fait match nul contre l'Angola et le Burkina Faso, ils ont été surpris par la Mauritanie, qui n'avait jamais remporté un match de Coupe des Nations lors de huit tentatives précédentes en trois éditions.

Les vainqueurs ont été constamment sur la défensive, surtout dans les phases finales, mais ont fait preuve de résilience défensive pour remporter une victoire célèbre.

L'ancien ailier de Manchester City, Riyad Mahrez, est arrivé en Afrique de l'Ouest en tant que joueur algérien remarquable, mais ses mauvaises performances lors de ses deux premiers matches l'ont vu relégué sur le banc pour ce match.

L'entraîneur Djamel Belmadi a déclaré avant d'affronter la Mauritanie : « C'est un fait que ce n'était pas son meilleur match contre l'Algérie, mais il ne faut pas le tuer trop tôt ».

READ  Tonsser United : L'application qui aide les joueurs amateurs à battre le meilleur joueur du monde | actualités footballistiques

L'absence de Mahrez n'a pas affecté les Renards du Désert pendant la majeure partie de la première mi-temps, qui campaient en territoire mauritanien pour tenter de sortir de l'impasse.

– Célébrations endiablées –

Houssem Aouar a envoyé un centre bas au milieu de la première mi-temps et son tir du pied latéral est passé à côté.

Contre le cours du jeu, la Mauritanie a pris l'avantage à la 37e minute après que le gardien Anthony Mandria ait concédé un corner après avoir utilisé sa jambe pour bloquer un tir de Boubacar Quetta.

L'Algérie n'a pas réussi à dégager le ballon et lorsque le ballon est revenu dans la surface de réparation, le capitaine irakien Dalla Yali a tiré le ballon dans le filet depuis le poteau.

Ce n'était pas la frappe la plus nette, mais cela n'avait pas d'importance car des célébrations folles ont éclaté après que les outsiders ont pris la tête d'un match de Coupe des Nations pour la première fois.

L'Algérie a répondu en mettant à nouveau la pression sur la défense mauritanienne, et Hicham Boudaoui n'est pas loin du but d'une frappe venue de l'extérieur de la surface.

Belmadi s'est tourné vers Mahrez, qui joue désormais dans la lucrative Ligue professionnelle saoudienne, à la mi-temps, le faisant entrer à la place d'Aouar pour affronter des adversaires grands et bien organisés.

Queta a raté l'occasion de doubler le score avant l'heure de jeu, en dribblant dans la surface de réparation avant de tirer sur Mandria.

Presque immédiatement, Bouda Mohsin s'est rendu coupable d'une finition tout aussi brutale à bout portant, après qu'un coup franc de Quetta ait été dévié sur sa trajectoire.

READ  Comment se rendre dans les stations sportives en France et ailleurs ?

De l'autre côté, un centre parfait de Mahrez a permis à la tête de Boudaoui d'être superbement dégagée par le gardien Babacar Niasse, qui a ensuite repoussé Aissa Mandi à bout portant.

décilitre/nombre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *