L’ACA et le Sporting peuvent le regretter !

Face à une forte poussée, le SCB manque de réalisme et ne parvient pas à se défendre dans la soirée. Ils affrontent une formation technique qui n’a pas gagné depuis plus de 10 journées, où l’équipe bleue a l’opportunité de mettre fin au siège de sa victoire en laissant plus que simplement porter un peu d’air dans la ligne. Une mauvaise aura ne fait pas beaucoup de choix pour la procréation ! Si ce n’est pas une attaque réaliste. En fait, Porte Norman a fait un effort plus important que le Sporting pour avoir la chance d’ouvrir le score plus d’une fois. Comme c’est le cas, la seule erreur est de savoir si le paiement est effectué en espèces. Une erreur défensive s’est produite à la 88e minute, permettant aux joueurs caennais de surgir. Après avoir stoppé le dernier tir, Bastias recule, avec un retour vers l’extérieur, une première fois imblocable avec un point avancé sur la zone rouge. La rencontre avec Dunkerque, mardi, gâche une grande importance pour l’équipe bleue.  » L’objectif était de mettre en place deux matches Analyse de Régis Broward. Nous n’avons pas d’autre choix que de choisir Dunkerque. C’est le fruit de la voiture, c’est le sol, c’est la maison et la nourriture est au bon endroit ! Je n’aime plus ça, c’est le problème de l’efficacité ! Il est important de voir le Score dans ce match ! Je ne veux pas blâmer les joueurs pour le résultat final. Ils ne le savent pas tous. C’est compliqué ».

Aucune frustration de l’ACA !

Si la côte ajaccienne est dans une situation plus préoccupante que celle du Sporting, les Ajaccios risquent de se retrouver avec beaucoup de regrets après ne pas avoir concédé le match à leurs locaux. Dans un duel du plus haut niveau, les Acéistes dépassent les limites en s’approchant du petit podium et présentent un match de chocolat, mardi, en tête-à-tête à Laval ! En contrôle tout au long du match, les hommes d’Olivier Panatloni ont réussi à ouvrir le score dès la demi-heure de jeu avec l’intermédiaire de Valentin Jacob avant que la fureur ne se détourne de mon temps. En tant que fils du Sporting, ACA a eu de nombreuses revanches pour remporter les trois points. Qui est cet Olivier Pantaloni frustré : « Je suis satisfait du comportement du matériel mais certainement pas du match à bout portant Colère si coach Ajaxian ! Dans un super match, il faut gagner, sur un ballon 2-0 dans le premier court et en accumulant les occasions au fil du match long. C’est le vrai dommage qui ne peut pas être infligé dans cette rencontre ! ». Après avoir marqué deux points à domicile, ACA s’est hissée au huitième rang et est revenue à cinq points du podium. Mardi, accueilli par Laval, fera en sorte que le vodra remplisse la place pour qu’il ne s’écarte pas de l’arbre.

READ  Un ministère algérien émet un arrêté d'utiliser exclusivement la langue arabe dans tous ses documents officiels - Middle East Monitor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *